Si vous me connaissez un peu, vous savez que je suis une grande fan d’Harry Potter (les romans en particulier, mais j’adore aussi les films bien entendu). Alors quand nous avons décidé de faire un road trip en Écosse, il était évident (pour moi !) que nous passerions dans certains lieux de tournage des films.

Le Royaume-Uni, et plus particulièrement l’Écosse, c’est le pays de mon sorcier préféré. Lors de notre week-end à Edimbourg il y a deux ans, nous avions déjà pu découvrir des endroits liés à Harry Potter et à sa créatrice, JK Rowling, vous pouvez en lire plus ici.

Une fois partit d’Édimbourg, le premier lieu de pèlerinage des potterheads en Écosse est le village de Glenfinnan. C’est ici que se trouve le fameux viaduc où passe le Poudlard Express (le superbe train qui amène Harry et ses camarades jusqu’à leur école de sorcellerie), que l’on peut voir dans certains films, « Harry Potter et la Chambre des Secrets » et « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban » en tête.

Le viaduc est visible depuis le village, il y a plusieurs points de vue , l’un est proche du Visitor Center (où on est allé… mais ce n’était pas celui que je voulais… snif), et un autre qui amène plus près du viaduc, accessible après une petite balade (à la base, c’était ce que j’avais prévu, mais ça ne marche pas toujours comme on le veut en voyage).

Le point de vue près du Visitor Center est très facile d’accès, il suffit de monter quelques minutes.

le viaduc au milieu des montagnes

Alors voir le viaduc c’est une chose, mais voir le viaduc avec le Poudlard Express dessus, en est encore une autre ! A la base, je pensais qu’on verrai le viaduc et puis c’est tout. Finalement nous avons pu aller au point de vue au moment où la locomotive passe. C’est en fait le Jacobite Steam Train, un train tiré par une vieille locomotive à moteur. Mais c’est le même qui est utilisé dans les plans des films. Bref, c’est quand même bien le Poudlard Express !
Il y avait pas mal de monde à ce moment-là, mais nous étions arrivés en avance et nous avions ainsi une place de choix pour admirer la vue. J’avais prit mon téléobjectif, ce qui m’a permis de faire des photos du train sans qu’il ne paraisse riquiqui. Avant que le train n’arrive je faisais moult réglages pour ne pas louper le passage du train sur le viaduc. En fait c’était quasi impossible de le manquer ! Lorsqu’il est arrivé nous avons presque éclaté de rire avec Manu car le train allait touuuut doucement. Mais vraiment. Parfait pour les photographes amateurs que nous sommes, afin de ne pas en louper une miette, mais également pour les passagers du train, qui ont pu savourer cet instant. Arrivé à mi-chemin du viaduc, la locomotive a mit un petit coup d’accélérateur accompagné d’un « tchou-tchou » assourdissant ! C’était excellent !

passage du train sur le viaduc

la vieille locomotive

Sur la butte où nous nous trouvions, d’un côté nous voyions ces merveilleuses montagnes colorées avec ce viaduc au milieu, et de l’autre, une superbe vue sur le Loch Shiel.

Ce loch était également dans mon pèlerinage potteresque car c’est celui utilisé dans la plupart des plans montrant le lac de Poudlard. On le voit notamment très bien dans « Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban », quand Harry se fait un petit kiff en volant sur Buck l’hippogriffe.

vue sur le loch shiel

La vision de ce loch, était magique elle aussi ! J’imaginais tellement Poudlard à côté, à la place des quelques habitations.

bord du loch

Au bord du loch, près du monument Bonnie Prince Charlie (Charles Stuart)

Un petit tour au Visitor Center (où les toilettes furent envahies par un IMMENSE bus de retraités au moment où nous voulions y aller xD), qui vend des goodies Harry Potter (le viaduc ramène quantités de fans) mais aussi Outlander (là je suppose que c’est à cause de la statue de Bonnie Prince Charlie présente au village et son histoire, qui fait écho à la saga – en effet, c’est à Glenfinnan que débuta la révolte jacobite en 1745 – ). Nous achetons plutôt des écharpes au motif « plaid » en laine de moutons écossais car il fait un peu frisquet et en plus elles sont à -50% 🙂

Nous prenons la route vers l’ouest, et quand nous commençons à longer le Loch Eilt, nous le regardons attentivement à la recherche d’un endroit spécial, que tout fan de HP reconnaîtra… L’île où repose Dumbledore ! Cet endroit est tellement reconnaissable dans les films, on le voit également beaucoup dans « Le prisonnier d’Azkaban », avant qu’il ne soit associé à Dumbledore. Cependant, une fois en Écosse, on se rend compte qu’il existe pas mal d’îlots du même genre dans plein de loch, et qu’il y en a même plusieurs sur ce loch en question ! Alors au début on en voyait et on se disait « c’est ça ou pas ? », on prend des photos, mais pas totalement convaincu, on continue la route, toujours à l’affût. Jusqu’à ce que, le voilà, je le reconnais, c’est lui ! On s’arrête sur un coin en bord de route on l’on peut laisser la voiture et on essaie de s’approcher du fameux îlot à pieds. On passe au milieu d’un petit bois, et en se rapprochant, du loch, la terre devient de plus en plus boueuse. Pour ne rien arranger, il se met à pleuvoir. On marche au milieu de ces espèces de marécages (merci les chaussures imperméables !), et on voit cet endroit, on est si proche, et seuls, on se sent privilégiés. Un petit bateau passe, avec deux personnes à son bord, sans doute des gars du coin qui doivent ricaner de nous voir ici, comme d’autres fans illuminés avant nous, juste pour voir un bloody îlot.

manu avec l'ilot au loin

gros plan sur l'ilot de dumbledore

ilot de dumbledore

Après ce joli moment, nous repartons à notre voiture, direction Fort Williams, avec un petit arrêt supermarché pour faire des courses avant d’arriver sur Skye (et là, le bonheur de trouver des plats indiens à réchauffer et pas cher… Merci Mark&Spencer, on te kiffe).

Si vous souhaitez vous aussi vous rendre à Glenfinnan, pour l’hébergement, il y a quelques hôtels, nous avons notamment dîné au Glenfinnan House Hotel, et franchement c’était top ! La salle à manger est toute petite, il y a peu de table, mais ambiance écossaise à fond (musique cornemuse entre autre ^^), et on a même une vue sur le Loch Shiel. La nourriture était très bonne, Manu a mangé du poulet farci au chorizo et moi un haggis végétarien (sympa pour tester le haggis quand tu ne manges pas de mouton et d’abats). Accompagné d’une pinte de cidre ! Un endroit qu’on a beaucoup aimé (et en plus… y’avait le wifi d’ouvert ! Haha)

intérieur de la salle à manger

Fin de soirée dans le restaurant

Pour dormir nous avons préféré une option plus originale et moins onéreuse que l’hôtel : passer la nuit dans un ancien wagon de train. Celui-ci se trouve juste à côté de la gare, il y a quelques compartiments pour dormir (entre 2 et 4 personnes selon le compartiment). Les wc, la salle de bain, la cuisine et le coin « repas » sont des parties communes, toujours dans le wagon. C’est très bien aménagé. Les « chambres » sont toutes petites par contre et il faisait un peu froid, mais heureusement les chambres avaient un petit radiateur soufflerie qui nous a réchauffé. Nous avons eu assez de chance car nous nous sommes retrouvés tous seul dans le wagon, une personne est arrivée en fin de soirée pour occuper une autre chambre, et nous l’avons vu le lendemain matin, sinon on était tranquille ! Merci Kiki pour cette idée originale !

wagon du train-auberge

Le wagon où se trouvent les chambres

intérieur du wagon avec banquette et table

Le coin « repas », très cosy et rétro à fond

rails de la gare, avec les montagnes alentours

La gare de Glenfinnan, où se trouve le wagon où dormir

C’était vraiment super de découvrir tous ces lieux qu’on voit dans les films Harry Potter, et qui se trouvent juste à côté les uns des autres. Si vous êtes fan du sorcier (ou pas d’ailleurs !) et prévoyez un voyage en Écosse, n’hésitez pas à passer par ce coin, c’est très charmant 🙂

poudlard express sur le viaduc de glenfinnan

Et allez, une petite dernière pour la route 😉