Lorsque nous avions vécu à San Diego en 2010, nous en avions profité pour faire un petit road trip dans des parcs nationaux avec deux de nos amis qui étudiaient dans la même école que nous. Évidemment, un road trip dans l’ouest américain passe forcément par le Grand Canyon. Et ça a été une véritable claque. On a beau l’avoir vu en photo, savoir que c’est immense, rien ne nous prépare à cette vision hors norme, gigantesque et magnifique ! Un canyon à perte de vue, de quoi perdre pieds. C’est au Grand Canyon que j’ai eu pour la première fois de ma vie un incroyable vertige, la descente dans le canyon a été un calvaire à l’époque, j’avais beaucoup trop peur ! (on est pas allé jusqu’en bas, juste une petite partie, mais je ne m’en rappelle que trop bien !)

Ainsi, lorsque nous avons prévu de revenir dans l’ouest américain, nous avons naturellement décidé de revenir voir le plus célèbre des canyons. On en avait un si beau souvenir, et puis on voulait le revoir avec nos yeux d’aujourd’hui : est-ce qu’on le trouverait toujours aussi impressionnant ? La réponse est un grand oui !

Nous avions réservé un hôtel à Tusayan, petite « ville » la plus proche de l’entrée sud du Grand Canyon (partie la plus touristique). On se rappelle encore la première fois où nous y avons été et avons campé dans le parc, c’était en mai et il s’était mit à neiger quelques flocons ! Comment vous dire qu’on ne s’attendait pas à ça et qu’on était mort de froid xD

Nous avions décidé de passer 2 nuits à Tusayan afin d’avoir une journée complète au Grand Canyon.

Après s’être garé sur l’un des parkings, nous prenons un shuttle bleu qui nous amène d’abord au Grand Canyon Village, point de départ du Bright Angel Trail, une randonnée qui permet de descendre tout en bas du canyon. Mieux vaut être un peu préparé pour faire cette rando entièrement. Nous, nous regardons juste la vue et lisons les panneaux d’informations sur l’histoire de ce chemin.

Nous prenons ensuite un shuttle rouge qui nous dépose à Hermit’s Rest, où l’on trouve des toilettes (un trou quoi !), une boutique et une petite restauration (sandwich, boissons chaudes…). Nous marchons le long du canyon. Il y a la possibilité de prendre le shuttle et de s’arrêter aux divers points de vues, le shuttle passe régulièrement. On a préféré marcher un peu, histoire de s’imprégner de ce paysage fantastique et en plus on était tranquille. Nous mangeons notre pique nique face à une vue grandiose. Il y a du soleil mais le vent est glacé. Dans l’après-midi il commence à faire bon et on peut se permettre de faire tomber la veste !

Nous prenons ensuite un autre shuttle pour rejoindre un point de vue un peu plus loin, Yaki Point, afin d’assister au coucher de soleil. En chemin nous croisons une maman cerf et son petit ! On peut souvent en apercevoir par ici.
A Yaki Point il y a beaucoup de monde, c’est pas l’endroit le plus tranquille, mais ça reste raisonnable en cette période non touristique. Les couleurs du soleil couchant donne une autre ambiance au canyon, c’est vraiment merveilleux.

Une fois le soleil couché on se les pèle sévère alors nous repartons vite avec le shuttle jusqu’au parking où nous retrouvons notre voiture.

Le soir, nous sommes très fatigués et on se réchauffe avec des nouilles chinoises instantanées. Le repas de nos voyages ! Pas cher et on trouve généralement une bouilloire (en Australie) ou une cafetière (USA) pour faire bouillir l’eau dans les chambres des motels.

Après une bonne nuit de sommeil, nous repartons sur la route. Nous roulons de nouveau jusqu’à l’entrée du parc national du Grand Canyon, mais cette fois c’est simplement parce que c’est sur notre route ! On fait quand même quelques arrêts pour voir d’autres points de vue du Grand Canyon – on ne s’en lasse pas – notamment à la Desert View Watchtower.

Bien après être sortit du parc on continue de voir le Grand Canyon, jusqu’à en voir le bout, qui commence par de simples crevasses  ! C’est assez surprenant et génial de voir ça. 

Horseshoe Bend

On continue notre route au milieu de magnifiques décors, on est sans arrêt émerveillés. On fait un arrêt à Horseshoe Bend, ce n’est pas un parc, juste un point de vue. Il y a un parking (gratuit quand on y est passé, mais on a comme l’impression que ça ne devrait pas durer vu les travaux qu’il y avait), il faut marcher un peu dans la terre poussiéreuse avant d’arriver à la fameuse vue. Compter environ 1h pour l’aller-retour, le temps pour les photos compris (oui c’est rapide, ça fait une petite pause sympa sur la route !).

 

L’endroit est vraiment magnifique ! Mais il y a tellement de gens, tout le monde veut sa photo !

Juste à côté se trouve la petite ville de Page où nous nous arrêtons pour manger et faire quelques courses à Walmart pour nos petits dej, pique nique et nouilles chinoises bien sûr x)

Nous reprenons la voiture, le soleil se couche et nous croisons plein de cerfs sur le bord de la route. Il y a même un raton laveur qui traverse devant nous (mais pas de drame !), avant d’arriver à Bryce Canyon City (to be continued…)