Lors de notre séjour de deux semaines en Grèce (retrouvez notre itinéraire ici), nous avons passé 2 jours à visiter Athènes, la capitale du pays. On avait souvent eu de mauvais échos sur cette ville, plutôt mal-aimée. Pour nous, c’était un incontournable pour notre premier voyage là-bas et clairement on ne regrette pas d’y avoir posé nos valises.

Nous avons exploré la ville tranquillement, sans nous presser (c’était la fin des vacances, pas de stress !). Ici, nous vous partageons notre programme et nos bons plans pour savoir que voir et quoi faire si vous visitez Athènes en 2 jours. Également possible en 1 jour si vous n’avez pas le temps et que vous ne trainez pas.

Où loger à Athènes ?

Nous avons choisi de loger dans le centre historique, près de l’Acropole, pour tout faire à pied. Nous avions un airbnb dans le quartier de Thiseio. L’appartement en soi n’avait pas grand-chose de spécial, cependant il donnait un accès privé au toit de l’immeuble pour une vue magique sur l’Acropole !

Nous en avons profité pour prendre des apéros au coucher de soleil devant ce panorama et avons même fait l’effort de nous lever un matin très tôt pour assister au lever de soleil ! C’est vous dire comme nous avons aimé cette vue 😂

Nous conseillons de loger dans ce quartier (Thiseio) ou un autre autour, comme Monastiráki ou Psyrí. C’est un coin très paisible, avec plein d’endroits où sortir manger ou boire un verre. Et bien sûr, il y a de nombreux lieux à découvrir !

Visiter Athènes en 2 jours : que voir et quoi faire

Le musée de l’Acropole

Pour moi, c’est une visite à ne pas louper lors d’un séjour à Athènes : le musée de l’Acropole.

C’est un musée moderne (il a ouvert en 2009), situé juste à côté de la célèbre Acropole. Il a été construit sur des ruines d’un ancien village, mais tout en les préservant. C’est très bien fait et on peut visiter ces fouilles depuis peu (c’est compris dans le billet).

Que voir au musée de l’Acropole ?

À l’intérieur du musée, on découvre de nombreux objets retrouvés autour de l’Acropole.

  • des poteries ;
  • des statues… Dont certaines avec des restes colorés. Et oui, les sculptures étaient peintes à l’origine ! De plus en plus, elles perdent leurs couleurs, mais on peut voir quelques reproductions qui les montrent telles qu’elles étaient quand on les a retrouvés, au XVIIIe siècle ;
  • les statues originales du temple d’Erechthéion (situé sur l’Acropole) ;
  • la frise qui faisait le tour du Parthénon, ou du moins ce qu’il en reste (une grande partie est exposée au British Museum, comme de nombreux autres objets retrouvés par ici).

Le musée est très bien fait, bien organisé, avec des explications. Il est grand et lumineux, ce qui en fait un lieu agréable.

Manger au musée de l’Acropole

Nous avons fait une pause durant la visite et déjeuné au restaurant du musée où nous avons été très surpris par la qualité. C’était délicieux ! Nous avons dégusté des loukoumas (des beignets de feta) avec un sorbet poivron rouge et basilic, accompagnés de la traditionnelle salade grecque avec crème de feta et d’un jus de fruits frais. Sur la terrasse du musée, avec vue sur l’Acropole ! C’était vraiment top, même si le service est un peu lent du fait du grand nombre de tables.

Prix du musée de l’Acropole : 10 € par personne. Réservez sur leur site pour éviter de faire la queue.

L’Acropole

L’Acropole, c’est vraiment LE lieu à ne pas manquer à Athènes ! Perché sur une petite colline, on peut l’observer depuis plusieurs coins de la ville. Ou alors c’est l’Acropole qui nous surveille partout où nous sommes ?!

C’est très particulier de déambuler dans ce lieu chargé en histoire, avec ces temples millénaires…

Ne pas manquer le Parthénon (mais comment le louper ?!), le temple d’Erechthéion avec l’olivier d’Athéna à côté, mais aussi le théâtre de Dionysos, qui pouvait accueillir jusqu’à 17 000 personnes.

Du haut de la colline, on a également une super vue sur tout Athènes.

Nous y étions en fin de journée, avec la lumière du soleil couchant, c’était splendide. D’autant plus qu’un orchestre répétait dans l’un des théâtres antiques de l’Acropole, ajoutant un peu plus de magie au moment…

Prix de l’Acropole : 20 € par personne. Je vous recommande de réserver sur le site officiel (en grec ou en anglais uniquement) pour ne pas perdre de temps. Venez tôt le matin ou en fin de journée, avant la fermeture (vérifiez les horaires car ils changent selon les saisons) pour éviter la foule. (mais ne vous attendez pas à être seul, il y a toujours du monde !)

La Porte d’Hadrien

Près de l’Acropole, on peut approcher la porte d’Hadrien, situé sur un axe très fréquenté. Construite il y a presque 2 000 ans, elle séparait la ville moderne (d’Hadrien) à la ville antique. C’est une très belle porte en arc, qui détonne au milieu de ce brouhaha de voitures et motos.

Temple de Zeus olympien

Juste à côté de la porte d’Hadrien se trouve le temple de Zeus olympien ou Olympion. C’était un sanctuaire très imposant ! Aujourd’hui, il n’en reste que 15 colonnes, mais elles donnent une idée de sa taille colossale. On peut payer pour l’approcher ou tout simplement l’observer depuis les barrières qui l’entourent. On peut également le voir depuis le haut de l’Acropole.

Quartier et place Monastiráki

Nous avons savouré une petite balade dans le quartier Monastiraki, qui est hyper agréable. La place Monastiráki est le lieu central, d’où l’on accède au marché aux puces. De quoi faire ses achats pour rapporter des souvenirs ou simplement profiter de l’ambiance.

On peut également découvrir l’église de Sainte-Marie Pantanassa et la mosquée Tzitarakis.

De plus, c’est dans ce quartier que l’on trouve la bibliothèque d’Hadrien, dont les vestiges sont ouverts aux visiteurs.

L’Agora romaine

En continuant de nous promener dans ces ruelles, nous sommes tombés sur l’Agora romaine et sa fameuse Tour des Vents. Encore une fois, le lieu se visite, mais peut aussi s’observer depuis l’extérieur (ce que nous avons fait, étant plus en mode balade tranquille).

Visiter Athènes en 2 jours… et vouloir revenir !

Athènes m’a beaucoup fait penser à Rome, avec sa douceur de vivre et les nombreux témoignages de sa riche histoire. Ce sont aussi 2 capitales européennes où l’on peut entendre les cigales chanter, c’est assez étonnant !

Se promener dans le centre d’Athènes, c’est profiter des petites rues pleines de restaurants ombragés, tomber sur des ruines antiques un peu partout et bien sûr, admirer l’Acropole qui nous surplombe. C’est expérimenter à la fois la vie grecque et plonger dans son fabuleux passé. L’ambiance est agréable, les températures sont chaudes (nous y étions en septembre et le temps était fantastique). C’est une ville où il semble faire bon vivre, et qui donne furieusement envie de revenir…!

Vous connaissez cette ville ? Elle vous tente ?