Première escapade de l’année 2017, et même si ce n’était que pour un week-end, ça fait toujours du bien de pouvoir s’évader un peu et découvrir un nouvel endroit !

Ma sœur m’avait avertit qu’il y avait des vols pas chers pour Berlin, alors pourquoi pas. Mais pour que l’on soit tous les 4 libres (ma sœur, son chéri, et nous deux), c’était pas simple, à part pour le week-end qui arrivait… Alors on a fait les foufous et on s’est décidé 4 jours avant le départ ! Avant de prendre les billets d’avion, j’ai quand même fait un tour sur Airbnb, pour voir s’il y avait quelque chose d’intéressant, et j’ai trouvé un appart pour 4 personnes situé en plein centre à un prix défiant toute concurrence ! Du coup, c’était décidé, cap sur la capitale allemande !!

Deux jours c’est quand même assez court, alors on n’a pas pu tout voir, mais on a quand même passé un super week-end !

Par contre, on avait vraiment très froid ! Je vous conseillerai d’y aller quand les températures sont un peu plus clémentes. Ou alors vous prévoyez des montagnes de couches de vêtements ! A moins que vous n’ayez du sang allemand ou nordique… Oui parce que ça n’avait pas l’air de déranger du tout certains ce froid glacial, ils se baladaient tranquillement une bière à la main… Au moins, elle devait rester bien fraîche x)

Notre logement étant en centre-ville, dans le quartier de Mitte, nous avons fait pas mal de choses à pieds (mais le dimanche on a craqué et prit un pass 1 journée pour le métro, à 7€, le froid et la pluie ont eu raison de nous!).

Nous avons d’abord découvert la place Gendarmenmarkt (la place du marché des gendarmes), l’une des plus belles de la ville, où on trouve deux églises et le Konserthaus (salle de concert).

DSC_0147

DSC_0279

Nous allons ensuite à pieds jusqu’à la célèbre Bradenburger Tor, le symbole de Berlin. La porte se trouve sur une grande avenue, c’est très beau. Et ça fait aussi super bizarre de s’imaginer que le « fameux mur » passait juste devant…
Il y a du monde, forcément c’est un endroit touristique, des calèches tirées par des chevaux, un monsieur qui joue de la musique… (sans oublier les gens qui se baladent leurs bières à la main !)

DSC_0149

DSC_0302

Juste à côté, se trouve le Mémorial de l’Holocauste, en mémoire aux Juifs assassinés au cours de la Shoah.
Quand on y arrive c’est un peu étrange de voir tous ces gens, ces touristes s’y balader et y faire des selfies. On ne ressent pas le côté solennel du mémorial.
Mais lorsque l’on marche un peu au milieu de ces stèles qui sont de plus en plus grandes, on se retrouve seul et tout petit dans ce dédale…

DSC_0177

DSC_0182

DSC_0329

Un peu plus loin, il y a Potsdamer Platz. Cette place à été détruite pendant la guerre et est devenue un no man’s land durant la Guerre Froide, coupée en deux par le mur de Berlin. La plupart des immeubles ont été construits après la chute du Mur, c’est à dire à partir de 1990. Cela se ressent car l’architecture est très moderne. D’ailleurs on sent que Berlin a beaucoup souffert pendant la guerre car beaucoup d’endroits font « neufs », il y a assez peu de vieux édifices (comparé à d’autres capitales européennes).

DSC_0337

DSC_0338

On va ensuite vers le Sony Center, en traversant la rue on tombe sur un « walk of fame » berlinois : il y a des étoiles par terre avec des noms de professionnels du cinéma, comme à Los Angeles.

DSC_0202

Le Sony Center est un endroit à l’architecture impressionnante. Il y a pas mal de restos, des magasins et des écrans géants qui diffusent les nouvelles. C’est un endroit qui fait très moderne !

DSC_0214

Juste à côté se trouve aussi le Legoland Discovery Center, où l’on voit une file d’attente pleine de parents avec leurs enfants et surtout une belle girafe !

DSC_0342

Ensuite petite pause déjeuner (je vous passe l’épisode où on est allé jusqu’au Kulturforum pour rien, croyant qu’on pourrait y manger à cause des indications de notre guide!), près du Sony Center, dans un resto trouvé au hasard et qui se révèle être une bonne surprise ! L’endroit est charmant, on se prend des bières (quand on vous dit un demi, ce n’est pas comme en France, mais bien un demi-litre de bière !) et la spécialité de Berlin, une assiette de currywurst. On l’a vu marqué partout, ça nous intriguait ! Normalement ça se mange plutôt sur le pouce, dehors. Vu le froid, on a préféré tester ce plat dans un resto, on avait besoin de se réchauffer en intérieur ! Le currywurst qu’est-ce que c’est alors ? Tout simplement une saucisse (ben oui on est en Allemagne !) bouillie avec une sauce tomate et curry (enfin, chacun doit avoir sa recette). Le resto où nous étions, le Ki-Nova, le servait dans une assiette, accompagnée de frites de patates douces maison et d’une sauce salsa. C’était vraiment très bon !! Je recommande cet endroit.

DSC_0356

Comme on est gourmand et que les gâteaux exposés nous faisaient de l’oeil, on a partagé une part de tarte à la pomme (très belle et bonne!) et on a voulu testé le mohn-kuchen, un gâteau au pavot. Un peu étrange, pas le gâteau le plus gourmand que j’ai mangé mais quand même plutôt bon !

DSC_0357

Une fois le ventre bien rempli et les pieds et les mains réchauffés, on se balade un peu, se retrouvant dans un quartier très tranquille.

DSC_0375

On va ainsi jusqu’à l’île des musées, où, comme son nom l’indique, se trouvent plusieurs musées, dont certains avec d’incroyables collections. Cet endroit est inscrit au patrimoine mondiale de l’Unesco, mais quand on y était il y avait beaucoup de travaux, alors ça casse un peu le charme.

DSC_0233

DSC_0394

DSC_0398

D’ici, comme de plein d’endroits dans la ville, on voit la grande tour de Berlin, la Fernsehturm, l’édifice le plus haut d’Allemagne. Elle est un symbole de l’ancien Berlin-Est, car elle a été construite du côté Est du Mur, afin de montrer la supériorité du communisme sur le capitalisme.

DSC_0391

En fin d’après-midi nous allons voir le Checkpoint Charlie, qui se trouve à 5 minutes à pieds de notre logement. Checkpoint Charlie signifie « point de contrôle C » : c’était l’un des postes frontières de Berlin durant la Guerre Froide, qui permettait de passer d’un côté et de l’autre du mur, quand la capitale était divisée entre Est et Ouest.
L’endroit est un peu spécial, un site historique mais devenu un lieu touristique incontournable de la capitale allemande. Les « soldats » posent avec le drapeau américain au milieu d’une rue pleine de magasins et de fast-food.

DSC_0424

DSC_0420

Il reste encore le panneau indiquant que l’on entre / sort de la zone américaine. Ça fait bizarre.

DSC_0417

DSC_0426

DSC_0428

Juste à côté il y a un petit musée. A l’extérieur on peut voir des photos d’époque et lire quelques histoires sur le mur, notamment sur des personnes ayant fui ou tenter de fuir Berlin Est. C’est émouvant de s’imaginer que l’endroit où nous sommes a été témoin de nombreux drames… Un morceau du mur a aussi été conservé.

DSC_0412

DSC_0414

Ensuite, retour à la réalité, nous allons faire quelques courses à Lidl, où on se rend compte que les prix sont beaucoup plus intéressants qu’en France ! (La bouteille de Captain Morgan à moins de 10€, on n’a pas ça chez nous!)

Retour à l’appart, au chaud, où on se fait un petit apéro avec nos achats.
Ensuite, on se motive à braver le froid, nous allons dans le quartier de Friedrichshain (arrêt de métro Warschauer Straße) que nous a indiqué notre hôte comme étant l’endroit où sortir. En plus juste à côté se trouve un kiosque que j’avais repéré à l’avance car ils sont réputés pour servir les meilleurs burgers de Berlin… Et le mieux c’est qu’ils ferment très tard (4h du matin le week-end) !
Pour y aller nous devons passer sur l’un des plus jolis ponts de la ville (enfin la nuit, on ne s’en rend pas trop compte…), là, on peut comprendre le côté festif et alternatif de Berlin qu’on nous a vanté… Une odeur de weed qui plane et surtout plusieurs personnes nous accostent en allemand ou en anglais pour nous proposer de la drogue, et ils ont un bon choix ! Beaucoup de jeunes dans des tentes de fortune, qui dorment dehors avec ce froid, la plupart sont complètement défoncés… Je me demande si la journée ils sont toujours sur ce pont ? (nous ne sommes pas repassés dessus)

Bref, revenons à nos moutons nos burgers… L’endroit qui est un espèce de kiosque (en fait ce sont d’anciennes toilettes publiques ! Ça fait rêver n’est-ce pas?!) avec à peine quelques tables abritées pour manger debout s’appelle Burgermeister. C’est très petit, la journée il y a d’immenses queues… Mais à 1h du matin, c’est plus rapide ! Les frites avec du fromage et des jalapeños (qu’on ne trouve que très rarement en France) ainsi que les burgers sont délicieux !! A tester pour les fans de burgers comme nous :D

Après s’être bien empiffré, nous entrons dans un bar au hasard, mais on en sort aussitôt, l’endroit est enfumé ! Les gens fument dedans, contrairement à la réglementation. Comme on n’a pas trop envie de puer le tabac froid, on trouve un autre bar avec des murs tagués (Berlin’style!), un DJ et des cocktails !
Après quelques rencontres alcoolisées, retour à l’appart, ce qui est cool c’est que la plupart des métro fonctionne toute la nuit, c’est bien pratique !

Comme on s’est couché tard (ou tôt le matin), le dimanche, on n’a pas été très productif. On est repartit vers le quartier Friedrichshain où nous avons passé la soirée, pour voir East Side Gallery, la plus grande portion du mur conservée, qui est devenue une galerie de street art.

Mais avant ça, comme on a faim et envie de tester un kebab (et oui ça vient plus ou moins d’Allemagne), on va à une adresse bien notée dans ce quartier. Et bien on comprend les bonnes notes et ça n’a vraiment rien à voir avec nos kebabs !! Dans le sandwich, on a droit à plein de légumes différents, des crudités, mais aussi des poivrons grillés, des feuilles de menthe, du citron, de la feta et pour les sauces c’est yaourt, houmous, tzaztiki… C’était un vrai régal, et si vous êtes dans le coin je ne peux que vous conseillez d’y aller !! En plus le prix est dérisoire : 3,5€ pour un aussi bon kebab, miam ! (et je ne suis pas fan de kebab… en France en tout cas !). L’endroit s’appelle Mustafas Gemüse Döner mais par contre c’est tout petit et on est obligé de manger dehors, il n’y a pas de salle intérieure. Mais ça vaut le coup !
Une fois terminée, on se dirige vers East Side Gallery… et c’est là que le drame arrive : il se met à pleuvoir !! Quelque tristesse !

On revoit aussi l’Oberbaumbrücke, le fameux pont sur lequel on est passé durant la nuit.

DSC_0465

On découvre le mur, fait quelques photos mais vu que nos pieds commencent à être trempés, on abandonne l’idée de le parcourir en entier (1,3 km de long), car ce n’est pas très agréable.

DSC_0458

DSC_0267

DSC_0478

Du coup on penche pour un musée, mais finalement la pluie se calme alors on décide d’aller se balader dans le quartier de Scheunenviertel, il y a des petits coins très très sympas, des petites places tranquilles… Ça a beaucoup de charme. On fait une petite pause dans un salon de thé pour se réchauffer un peu.

DSC_0486

DSC_0497

Puis on rentre à l’appart préparer nos affaires pour le lendemain matin car on prend l’avion tôt, le réveil sera difficile…

Pour bien finir le week-end on retourne au quartier d’où l’on vient (arrêt de métro Oranienburger), et on va dans un resto de Singapour, le Mirchi, qui nous avait tapé dans l’œil. On y mange très bien et pour pas très cher dans un lieu charmant.

Avant de retourner au bercail, on fait un arrêt à la porte de Brandebourg, pour la voir de nuit, illuminée… L’endroit est désert et la porte est juste splendide. Voilà comment bien terminer ce petit week-end, malheureusement un peu court !

DSC_0518

DSC_0541

Pour finir, je voulais partager quelques petites anecdotes sur la vie berlinoise :
– Les taxis sont tous de la même couleur (beige), ainsi on les distingue rapidement
– Aux stations de métro il n’y a rien pour empêcher la fraude (pas de barrière, tourniquet…), on peut rentrer tranquille dans le métro sans payer (par contre il peut y avoir des contrôleurs… On s’est fait contrôler une fois, heureusement on avait prit un ticket !! ^^)
– Les feux piétons ont un design spécial, ils étaient utilisés dans Berlin Est, et sont restés un symbole de la vie avant la réunification des deux Allemagne. On les appelle les Ampelmännchen, et il y a même des boutiques à leurs effigies ! Ils sont assez rigolos, on les a remarqué tout de suite. Apparemment la partie occidentale de Berlin les aurait aussi adopté, mais on a vu des « bonhommes » différents, qui ressemblaient plus à ceux qu’on a en France, à certains endroits.

DSC_0291

Conseils et infos :

– Nous avons prit des billets d’avion avec Easyjet : Toulouse – Berlin Schonefeld : 45€ par personne.
– Une fois arrivés à l’aéroport de Berlin, nous avons prit le train jusqu’au centre-ville, puis ensuite le métro pour aller jusqu’à notre airbnb (il y a aussi des bus et tramways) (3.20€ l’aller, train et métro vont ensemble).
– La vie est moins chère, en tout cas pour les restos et les magasins du type Lidl. (les magasins de souvenirs par contre, c’était pas donné ^^)
– Je conseillerais d’y passer au moins 3 jours, et si vous craignez le froid, attendez le printemps / l’été, car l’hiver est rude !
– Gouter le currywurst et un kebab, pour ce dernier, je vous conseille fortement l’endroit où nous sommes allés !