Archives du mot-clé californie

Itinéraire : road trip de 15 jours dans l’ouest américain

Voici un petit récapitulatif de notre itinéraire, ça peut en aider quelques uns, vous donnez une indication de ce qu’on peut faire en une journée, les distances parcourues, les endroits où nous avons dormis (nous avons loué des hôtels proches des parcs nationaux), en imaginant un peu ce qu’il est possible de faire en 2 semaines. Tout en sachant que nous avions réservé du temps pour San Diego, afin de profiter de cette ville où nous avons plein de beaux souvenirs et de nos retrouvailles avec notre amie Daniela, que l’on avait pas revu depuis plus de 7 ans (si vous vous demandez pourquoi aller à San Diego, venez le découvrir ici ^^ ).

L’idée me vient de kikimagtravel (profitez-en pour jeter un œil à son très beau blog 😀 ) qui a fait un superbe article très complet sur son itinéraire en Écosse, mais aussi en Bavière !

Vous pouvez cliquer sur les liens des endroits qui vous intéressent pour lire notre article à ce sujet !

On commence avec la carte de notre itinéraire :

— JOUR 1 —

Arrivée à Los Angeles à 17h
On récupère la voiture de location que l’on a réservé avec Alamo.
Arrivés vers 20h à notre motel Travelodge Hollywood, bien situé, assez proche de Hollywood Bd.
Comme nous sommes fatigués après une nuit en bus + le vol + la conduite à LA en arrivant, on se douche et au lit !

— JOUR 2 —

Universal StudiosLos Angeles

logo universal studios

Petit déjeuner compris dans le prix de la chambre (simple mais suffisant).

Nous prenons le métro pour Universal Studios. La bouche de métro est à 5 min à pieds du motel, ce qui est bien pratique pour éviter de payer le parking du parc. Prendre la Red Line direction North Hollywood, arrêt Universal Studios. Arrivés là, on peut prendre une navette gratuite qui amène jusqu’au parc (pas loin à pieds mais ça grimpe, mieux vaut économiser ses forces pour le reste de la journée !)

Nous passons la journée à Universal. Prendre ses tickets sur internet pour éviter la queue.

Le parc ferme à 18h (vérifier les horaires selon les saisons), nous rentrons au motel mettre des vêtements un peu plus chauds car le temps se rafraîchit le soir (en novembre journées chaudes mais c’est quand même l’hiver !). Nous reprenons le métro jusqu’à Hollywood Bd pour y faire un petit tour.

— JOUR 3 —

Los Angeles / San Diego

signe hollywood à los angeles

Nous allons en voiture à Griffith Observatory voir la vue sur le panneau Hollywood et le downtown (parking payant).

Direction ensuite Venice Beach où on se balade un petit peu avant de prendre la route Pacific Coast Highway 1 vers le sud, route réputée pour ses beaux points de vue. Petit arrêt à Redondo Beach pour voir le coucher de soleil. Puis on prend le Freeway car il y a trop d’embouteillages sur la route et la nuit commence à tomber.

Nous arrivons à San Diego vers 20h.

— JOUR 4 —

San Diego

falaises de torrey pines

Randonnée à Torrey Pines (et passer du temps avec notre amie Daniela !)

— JOUR 5 —

San Diego

batiment de seaport village

Quartier de La Jolla
Burger à Hodad’s suivi d’une petite balade à Ocean Beach
Centre-ville : Seaport Village, Gaslamp Quarter, centre commercial de Horton Plaza
Vue sur le downtown depuis l’île de Coronado

— JOUR 6 —

San Diego

balboa park à san diego

Balade dans Balboa Park

Quartier « hipster » de North Park

Old Town avec un dîner à Casa Guadalajara, un restaurant mexicain (ne surtout pas oublier les Margaritas avec !)

— JOUR 7 —

Anza-Borrego / Joshua Tree

route dans anza borrego

Départ de San Diego

Passage par le parc d’état Anza-Borrego (10$ par voiture)

Arrivée à Joshua Tree pour le coucher de soleil (achat du pass America the Beautiful qui donne l’accès aux parcs nationaux américains : 80$ par voiture)
Puis nuit à notre motel dans la ville de Joshua Tree

— JOUR 8 —

Joshua Tree

les arbres de joshua tree

Keys point : un point de vue d’où l’on voit la faille de San Andreas
Rapide balade à Cape Rock pour de jolis paysages
Skull Rock
Pique-nique et retour sur la route

Arrêt à Kingman pour le dîner
Arrivée à Tusayan (décalage horaire : on ajoute 1h !), au grand hôtel Red Feather Lodge

— JOUR 9 —

Grand Canyon

le grand canyon

Tusayan est proche de l’entrée du parc du Grand Canyon (5 km environ)
Garer la voiture sur l’un des immenses parkings et prendre un des shuttles.
Pour aller jusqu’à Hermit’s rest : shuttle bleu puis rouge. Toilettes, petite restauration (sandwich), boutique de souvenirs. Puis balade près du canyon jusqu’à un point où le shuttle peut nous récupérer.
Prendre le shuttle orange pour voir le coucher de soleil à Yaki Point.

— JOUR 10 —

Grand CanyonHorseshoe BendBryce Canyon

Vue sur Horseshoes bend

Départ de Tusayan en prenant la route par le parc du Grand Canyon on l’on voit d’autres points de vue

Arrêt à Horseshoe Bend, environ 1h aller retour, temps photos compris 😉
Petit point fast-food à Page, juste à côté

Arrivée à Bryce Canyon à l’hôtel Best Western Plus

— JOUR 11 —

Bryce Canyon

amphitéatre de Bryce Canyon

Motel à 5 minutes de l’entrée du parc
Point de vue Sunset Point
Randonnée Navajo Loop
Autre points de vue sur « l’amphithéâtre »
Scenic Drive (route, 20 km aller) qui offre de superbes vues
Coucher de soleil à Inspiration Point
Buffet à volonté de l’hôtel pour 23$

— JOUR 12 —

Zion

vue sur le parc zion

Départ de Bryce après avoir fait quelques provisions (pique-nique et noodles!)

Arrivée à Zion après environ 1h30 de route
Randonnée Canyon Overlook Trail  : magnifique vue sur le canyon / la vallée et rencontre avec des petits « écureuils »
Autre rando Esmerald Pool, facile.
On prend un peu la Scenic Drive en voiture puis coucher de soleil
Hotel juste à côté du parc, le Bumbleberry Inn

— JOUR 13 —

ZionValley of Fire – Las Vegas

Valley of fire

Petit déjeuner au resto à côté (compris dans le prix de la chambre)
Petit tour rapide dans Zion

Départ en direction de Las Vegas

Arrêt 2h30 plus tard à Valley of Fire (10$ par véhicule à mettre dans une boite à l’entrée avec son numéro d’immatriculation)

Elephant rock (accessible en quelques minutes)
Petite randonnée pour aller jusqu’à Fire Wave (environ 20/30 minutes pour y arriver)

Retour sur la route, arrivée à Las Vegas en début de soirée, hôtel sur le Strip (tant qu’à faire !)
Pour notre part nous avons choisi une chambre au Luxor, au début du Strip, un peu moins chère que les autres. N’hésitez pas à comparer les prix des différents hôtels, ça dépend vraiment des périodes ! Attention il y a des taxes à payer en plus à Las Vegas à l’hôtel, à ne pas oublier dans le prix final…

— JOUR 14 —

Las Vegas

hotel new york à las vegas

Balade sur le Strip, dans les hôtels aux différents thèmes, magasins M&M’s, Coca-Cola…
Le soir spectacle du magicien Criss Angel au Luxor

— JOUR 15 —

Route jusqu’à Los Angeles pour reprendre l’avion

_________

Voilà pour ce merveilleux road trip !  J’espère que cela pourra en aider certains, si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser 🙂 Un road trip dans ce coin du monde est un must pour les amateurs de voyage, il y a énormément  de choses à voir. Nous avons fait des parcs que nous n’avions pas fait la dernière fois (et sommes retournés au Grand Canyon, il nous avait tellement impressionné la première fois qu’on voulait le revoir).

Les parcs que nous avions fait auparavant et qui sont quasi incontournables : Monument Valley, Antelope Canyon, Death Valley, Red Rock Canyon, Sequoia National Park. En allant plus à l’ouest il y en a encore d’autres… Mais en 2 semaines, c’était déjà pas mal, ne pas oublier que les distances sont immenses (nous avons fait 5000 km quand même) et qu’il faut se garder du temps pour se reposer un petit peu. C’est pour cela que nous avons fréquemment pris 2 nuits au même endroit, pour ne pas avoir besoin de bouger tous les jours.

Les paysages uniques de Joshua Tree

Après avoir quitté San Diego et être passé par le parc Anza Borrego, nous arrivons en fin de journée à Joshua Tree. Premier arrêt au Visitor Center, qui se trouve avant l’entrée du parc, pour acheter le pass America The Beautiful. Ce pass, qui coûte 80$ par véhicule permet de visiter tous les parcs nationaux des USA (attention, il y a aussi des parcs d’états qui n’en font pas partie, mais en général, on va plus souvent dans les parcs nationaux). C’est vraiment rentable si vous avez prévu de faire plusieurs parcs, car ceux-ci coûtent dans les 25/30$ et sachez que c’est valable un an, dans tous les USA.

Au Visitor Center vous pourrez tamponner votre passeport avec un tampon du parc. C’est possible dans tous les parcs nationaux (ou la plupart du moins) ! Un petit souvenir sympa et gratuit 🙂

Après cette halte, nous allons dans le parc, faisons quelques arrêts, ces paysages uniques nous comblent déjà. Nous faisons une halte à Cape Rock, d’où nous regardons le coucher de soleil. C’était vraiment parfait !

Les étranges formes des arbres dans l’obscurité me font penser à l’ambiance des films de Tim Burton.

Nous allons ensuite jusqu’à Keys View, où nous voyons la ville illuminée dans la nuit (rien de spectaculaire huhu). Puis nous sortons du parc pour rejoindre notre motel. Nous prenons à manger à la ville voisine Yucca Valley, au fast-food Carls Jr, qui était notre petit chouchou à l’époque où l’on vivait à San Diego. Ca reste du fast-food bien sûr, mais c’est quand même pas mal, on aime beaucoup leurs burgers originaux au guacamole ou aux jalapeños avec leurs steaks grillés façon barbecue.

Le lendemain, après avoir fait le plein d’essence, nous retournons dans Joshua tree, jusqu’à Keys Point, la vue est plus jolie de jour ! On y voit la fameuse faille de San Andreas. Nous sommes très loin mais c’est quand même impressionnant de voir ce gros trou…
On y rencontre aussi plein de petits « écureuils », ils sont trop mignons, mais pas facile de les prendre en photos tellement ils sont surexcités x)

route dans Joshua Tree National Park

Keys View

faille de san andreas

La fameuse faille de San Andreas

ecureuil

Nous retournons également à Cape Rock qui est sur la route. C’est vraiment un bel endroit, il fait super beau et chaud. Novembre est une bonne période pour venir à Joshua Tree (en été c’est parait-il étouffant).

rochers et arbres à cape rock

joshua trees a cape rock

joshua tree cape rock

Nous avions choisi des petites promenades car nous avions assez peu de temps (indiquées via le plan donné par le Visitor Center), mais là c’était vraiment du rapide. Ça dure quelques minutes, mais les paysages sont très beaux alors on fait moult photos !

On fait ensuite un tour à Skull Rock, on pique-nique pas loin et nous repartons en début d’après-midi car beaucoup de route nous attend jusqu’à notre prochaine étape…

rocher en forme de crane

Skull Rock

sur la route

Sur la route, en passant par Anza Borrego

Après ces quelques jours en ville (Los Angeles et San Diego), nous prenons la route pour nous enfoncer petit à petit vers l’intérieur du pays.
Nous passons par de petites routes, des petites villes qui semblent bien loin du tumulte de San Diego, direction le parc d’état Anza Borrego, situé dans le Sud de la Californie, à quelques heures de route de San Diego.

Sur la route en Californie

Le décor change peu à peu et on se retrouve enfin au milieu de ces paysages désertiques et rocailleux. On est tout de suite dépaysés et contents de retrouver ces paysages !

Sur la route dans Anza Borrego

Les collines californiennes, Anza Borrego

Paysage lunaire à Anza Borrego

On se croirait presque sur une autre planète…!

Vue sur la vallée à Anza Borrego

Nous devant la vue sur la vallée

Après quelques arrêts photos sur la vallée, nous allons au Visitor Center du parc où nous payons 10$ (prix par voiture). On se fait une pause pique nique et nous baladons rapidement dans les alentours, où nous découvrons les immenses palmiers californiens. Il fait très chaud par ici !

Cactus

Palmier californien gigantesque

Nous reprenons la route en passant par Borrego Springs la (toute) petite ville située dans ce parc. Nous nous arrêtons à certains endroits sur la route, il y a des vues qui nous en mettent plein les yeux !

Palmiers à Borrego Springs

Borrego Springs

Sur la route au milieu du relief Etonnants reliefs rocheux

Anza Borrego était un parc qu’on voulait voir, malheureusement nous avions peu de temps pour ce road trip, et avons donc du faire des choix (snif). Nous avons donc choisi d’y passer (tant qu’à faire de la route, autant que ce soit dans des lieux sympas), mais c’est un grand parc où vous avez de quoi faire des randonnées si vous avez le temps !

Nous continuons notre route en passant par la vallée de Coachella, nous roulons tout près du Salton Sea (où nous ne sommes pas arrêtés) et voyons au loin l’oasis qu’est Palm Springs.

Nous arrivons en fin de journée au parc national de Joshua Tree (suite au prochain épisode!).

Les retrouvailles avec San Diego

De retour à San Diego, une ville malheureusement pas assez connu en France. Si vous voulez savoir pourquoi il ne faut pas mettre de côté cette ville lors d’un voyage en Californie, rendez-vous sur cet article !

Il y a maintenant 8 ans que nous avons découvert cette ville à la frontière mexicaine, où nous avons vécu 5 mois, en allant dans une école internationale pour apprendre l’anglais et découvrir la culture californienne. A cette époque, nous étions hébergés dans une famille (en partenariat avec l’école) : une jeune mère célibataire avec son fils. Nous nous entendions super bien avec notre « host mom » Daniela, et nous avons gardé le contact depuis. Retourner à San Diego c’était aussi l’occasion de la revoir après toutes ces années ! Quand nous avons dit à Daniela que nous venions à San Diego, elle nous a tout de suite proposé de nous héberger pendant notre séjour. On s’est retrouvé après plus de 7 ans et c’est comme si on s’était quitté seulement quelques jours, on s’est de suite senti à l’aise, dans sa nouvelle maison (mais toujours avec le même chat, Kitty Cat 😀 ) Toujours dans la même ville de banlieue de SD : Poway, alias le lieu d’origine du groupe Blink 182, dont on est fan.

Dès le premier soir elle nous a fait goûté un cocktail qu’on ne connaissait pas encore : le Moscow Mule (vodka + ginger beer + citron vert), comme à l’époque où on se faisait des apéros margaritas, appletinis et tequila sunrise !

Le lendemain en fin de matinée, Daniela nous amène à Torrey Pines, un endroit où nous n’étions encore jamais allés. Nous garons la voiture près de la plage pour ne pas payer le parking et marchons jusqu’à la réserve naturelle, il faut grimper un peu, les roches nous offrent de belles textures ! Nous nous arrêtons un instant dans le petit musée au sommet où nous découvrons les animaux qui vivent ici. On continue la balade dans un paysage très sec, on y croise même un serpent. En plus il fait super beau. Ah la Californie en novembre !

Près du parking à Torrey Pines

Vue sur les falaises de Torrey Pines

Vue sur l'océan

On descend ensuite sur la plage (attention à la marée !), il y a une partie avec du sable noir, et les couleurs sur les falaises sont incroyables.

Plage de sable noir Les roches colorées de orange, jaune et vert

En rentrant, on passe devant l’ancienne maison de Daniela, c’est chouette de retrouver ces endroits où on a connus de très bons moments, après toutes ces années.

En fin d’après-midi, on mange des bons tacos préparés avec amour par notre hôte. Et oui car les californiens mangent léger le midi et dîne tôt ! Dîner à 16h30 / 17h, oui ça arrive ! XD

Pour notre seconde journée à San Diego, nous partons tous les deux (Daniela travaille) re-découvrir des endroits qu’on avait adoré. Ça commence avec La Jolla, un quartier balnéaire qui offre de superbes points de vue et qui abrite d’étonnants habitants : des lions de mer !

Palmier et falaises depuis La Jolla

Oiseaux sur la falaise à La Jolla

On y trouve aussi beaucoup d’oiseaux !

Pélican devant l'océan

Dont des pélicans 🙂

Il y a du monde pour admirer les otaries, en particulier l’un d’eux qui se prend pour une star 😀

Une bande d'otaries bronze à la jolla

otarie qui fait sa star

Nous partons ensuite pour l’un de nos quartiers préférés : Ocean Beach (OB pour les intimes), une plage à l’ambiance hyper cool, un peu hippie, avec plein de boutiques alternatives, et LE resto réputé avoir les meilleurs burgers de la ville (il y a même des gens qui viennent de LA pour les déguster) : Hodad’s. On le recommande à tout le monde, personne n’a été déçu, et on avait hâte de les re-goûter aussi ! Ici, il y a toujours la queue. Comme nous y sommes en semaine pour midi, on rentre assez rapidement.

Vue sur une rue d'ocean beach avec hodad's

l'entrée de hodad's

Rien que l’endroit est super cool, des plaques d’immatriculation recouvrent les murs, musique rock à fond, ambiance hyper décontractée pour une clientèle éclectique, entre rockeurs recouverts de tattoos, groupes d’amis, couples, familles, des papys/mamies avec leurs petits enfants. On adore ce mélange, très californien ! Manu prend un burger au bleu avec des frites, tandis que j’accompagne mon cheeseburger bacon d’immenses onion rings, absolument indécents. C’est toujours très bon, même si j’émets des réserves sur le steak, qui n’est pas un steak boucher comme on peut en trouver dans certains bons restos français. Mais le mélange de bons légumes frais, de vrai bacon américain, c’est un pur plaisir !

à l'intérieur du restaurant Hodad's

Une balade digestive dans OB s’impose ensuite, on rentre dans « The Black », un magasin un peu spécial, qui vend un peu de tout, on se balade près de la plage où des musiciens jouent de la guitare.

plage de Ocean beach

Nous partons ensuite dans le centre, on se promène dans Gaslamp Quarter, le quartier historique du centre-ville, tout près du bâtiment pour le Comic-Con (où on espère aller un jour!!). Le centre-ville est très tranquille, on y croise peu de monde.

gaslamp quarter

Direction ensuite Seaport Village, un endroit paisible rempli de petites boutiques et restos. C’est un endroit hyper mignon où on peut se poser pour observer les petits canards ou regarder le coucher de soleil.

Mare au canards dans seaport village

seaport village sous la lumière du soleil couchant

coucher de soleil depuis ocean beach

On va faire un tour à Horton Plaza, un centre commercial au look particulier avec plein de magasins trop bien (Hello Kitty, Vans, les casquettes Leads, Hot Topic… → oui voilà, ça c’est les magasins qu’on adore mais qu’on voit jamais en France ! Haha)

Horton plaza éclairé la nuit

dans le centre-ville de san diego la nuit

Avant de rentrer, nous allons sur Coronado Island, d’où nous avons une jolie vue sur le downtown de San Diego.

vue sur le downtown de san diego la nuit

Pour notre dernier jour, nous allons nous promener dans Balboa Park. C’est ici que se trouve le célèbre zoo de San Diego, une serre botanique, mais aussi de nombreux musées et un petit « village » d’artisans.
Nous y sommes un samedi et il y a beaucoup de monde, surtout avec ce beau temps. Nous croisons quelques musiciens, et des stands qui prônent diverses opinions, religieuse ou contre religieuse, mais avec beaucoup de respect et d’auto-dérision.

batiment d'un musée dans balboa park

balboa park

stand athé dans balboa park

Nous allons ensuite à North Park, un quartier un peu underground, hipster, avec des tags, beaucoup de restos et bars sympas. Il y a même un festival de la bière quand nous y allons, avec des concerts mais l’entrée est trop chère pour qu’on aille y faire un tour.

panneau north park

tag dans north park

Le soir approchant, nous retrouvons notre amie Daniela, avec son petit ami et son fils à Old Town (la vieille ville) pour manger mexicain. On se pète le bide et on déguste de délicieuses margaritas ! Super soirée, avec des mariachis qui chantent autour de nous par moment.

vieilles batisses de old town

nous et notre amie Daniela

Le lendemain matin, après avoir fait quelques courses, nous disons au revoir à San Diego, Daniela… Jusqu’à la prochaine fois 😉 Et c’est parti pour le road trip !

10 bonnes raisons d’aller à San Diego lors d’un road trip en Californie

Quand on dit « San Diego » à des français, une bonne majorité répond « c’est où ? ».
Les voyageurs qui vont en Californie, passent obligatoirement par Los Angeles et San Francisco mais oublient presque systématiquement San Diego.
Pourquoi ? Je pense que c’est en grande partie parce que cette ville n’apparaît pas dans moult films ou séries US et ne fait pas partie de notre imaginaire. On veut absolument sa photo avec le pont de San Francisco en fond, marcher sur Hollywood Boulevard, etc.
Pourtant, San Diego fait partie chaque année du top des villes préférées des américains, alors, à San Diego on va y faire quoi ??

On va vous expliquer pourquoi cette ville est dans notre cœur et pourquoi ce serait vraiment dommage de l’oublier si vous voulez découvrir la Californie.

1/ Il fait beau tout le temps.

San Diego c’est le sud de la Californie, alors quelle que soit la période de l’année où vous y allez, vous n’aurez jamais ni trop froid, ni trop chaud !

2/ Il y a plein de plages dans les alentours.

Quand on a du soleil toute l’année, c’est pas mal d’avoir aussi la plage non ? Vous n’aurez que l’embarras du choix à ce niveau, il y a plusieurs plages et ce qui est sympa c’est qu’elles ont toutes leurs petits trucs en plus, comme une personnalité différente. Pour une ambiance un peu hippie, rendez-vous à Ocean Beach, ou bien si vous avez envie de vous amuser, tester le roller coaster de Mission Beach !

Sur la plage de Ocean Beach

Ocean Beach

3/ Un joli downtown

San Diego est la 2ème plus grande ville de Californie après Los Angeles, mais son centre-ville est très tranquille. Il y a plein de jolis quartiers. Faites un tour au quartier historique de Gaslamp (c’est également ici que se déroule tous les ans le célèbre Comic-Con,un rendez-vous incontournable pour les fans de pop culture) ; pour les accros au shopping, rendez-vous à Horton Plaza, un grand centre commercial à l’architecture atypique ; et si vous voulez trouver un petit coin de tranquillité, Seaport Village ne pourra que vous plaire !

Illuminations la nuit dans le centre-ville

Dans le centre-ville

4/ La nourriture mexicaine

Vu sa proximité avec le Mexique, il est obligatoire de manger des tacos à San Diego ! On est (très) loin des tortillas fadasses de Old del Paso. Goûtez les vraies tortillas de maïs, mangez des jalapeños, testez les différents plats, tout est bon 😀

Nourriture mexicaine

5/ La margarita

C’est LE cocktail de San Diego, pour accompagner des tacos, ou pas ! A tester absolument. Mêmes les margaritas small sont gigantesques (on est quand même aux USA, ne l’oublions pas !). Et selon les endroits vous pourrez même en tester à différents goûts, certains lieux ont une sacrée liste de margaritas différentes.

Verres de margaritas

6/ Des randos pour les amoureux de la nature

Citadins mais proches de la nature ! Il y a plusieurs endroits pour randonner, avec des paysages splendides. Faire le tour du lac Poway ou marcher à Torrey Pines par exemple.

Falaises de Torrey Pines avec l'océan

Torrey Pines

7/ La coolitude de la ville

San Diego c’est la ville la plus cool du monde. Oui ceci est totalement subjectif mais si vous y allez, vous comprendrez de quoi on parle. Les gens sont vraiment gentils. On vous tapera facilement la causette. Et le dress code ici c’est tongs + short + casquette. On ne se prend pas la tête et ça fait du bien !

8/ La musique

Allumez la radio et branchez-vous sur 91.1. Notre radio préférée, 91x, qui ne passe que du son qu’on aime, du rock, du punk, récent ou old school. Bref, LA musique à écouter quand on est en Californie. Avec bien sûr des chansons de Blink 182, originaires de San Diego. Les salles de concerts proposent de nombreux concerts aussi (House of Blues, Soma…) Si ce n’est pas votre truc, vous pourrez aussi aller écouter de la musique latino à Old Town (accompagné d’une bonne margarita et de nachos bien sûr), ambiance hyper festive garantie !

9/ Le mélange des styles

On voit que San Diego a été mexicaine, certains monuments sont très hispaniques, en particulier à Balboa Park. L’architecture est vraiment canon et respire le soleil !

Architecture hispanique et palmiers dans Balboa Park

Dans Balboa Park

10 / Les animaux

San Diego c’est 1,4 million d’habitants, mais ça n’empêche pas que vous pourrez tomber sur d’autres habitants un peu différents ! Rejoignez La Jolla pour admirer les lions de mer (otaries) qui viennent se dorer la pilule sur le bord de mer. Il y en a tous les jours pour notre plus grand plaisir. Vous y verrez aussi des pélicans et autres oiseaux. La nuit les coyotes sortent dans la banlieue et il vaut mieux que les chats restent à l’abri pendant ce temps (nous en avions croisé un en plein Poway en revenant du cinéma un soir, à l’époque où on y habitait). Et attention aux sentiers de randonnées, vous pourrez partager celui-ci avec un serpent (vécu également à Torrey Pines !) ! ^^

Lion de mer à La Jolla

La star de La Jolla

Alors connaissiez-vous San Diego ? Est-ce que ça vous donne envie d’y faire un tour ? 😉
Et pour en rajouter une couche, on ne connait pas une personne qui ne soit pas revenue enchantée de cette ville. 😛 Peu d’attentes et ainsi pas de déception mais une belle surprise !