Fuerteventura fait partie des îles principales des Canaries. Cet archipel, situé dans l’océan Atlantique, appartient à l’Espagne et est une destination idéale tout au long de l’année due à son climat agréable en toute saison. Fuerteventura est une île appréciée par les amateurs de belles plages et de surf, mais elle offre aussi de nombreuses randonnées, notamment autour d’anciens volcans. Ayant passé quelques mois à Fuerteventura, nous avons testé plusieurs randonnées, nous vous partageons les plus belles dans cet article ! Certains de ces circuits sont des incontournables, tandis que d’autres sortent plus des sentiers battus.

Si vous souhaitez plus d’infos sur la visite globale de l’île, je vous renvoie vers nos articles sur le nord de l’île et sur la partie sud.

Au sommaire :
Volcan Calderon Hondo
Volcan Malpais de la arena
Tindaya : randonnée autour de la montagne sacrée
Arco de las Peñitas : découverte d’une magnifique arche
Barranco de los Enamorados / Encantados : randonnée dans des mini canyons « ouest américain »
Barranco de los Molinos : randonnée dans un canyon verdoyant
Montaña Roja : panorama sur les gigantesques dunes de Fuerteventura

Petit conseil avant de partir randonner

Les sentiers ne sont pas toujours bien indiqués à Fuerteventura et il est parfois difficile de trouver des infos sur certaines randonnées… Nous utilisons l’application maps.me, totalement gratuite, qui regroupe tous les chemins. Avec, on peut calculer les distances et chercher les sentiers avant de partir. Une fois sur place, elle est aussi bien pratique pour se repérer ! On vous conseille de la télécharger pour ne pas vous perdre.

Prenez des chaussures de randonnée ou de bonnes baskets, car la plupart des lieux sont caillouteux. N’oubliez pas d’apporter de l’eau et de la crème solaire, il peut en effet faire très chaud dans certains coins et il y a peu d’ombre. Pour les randonnées sur des volcans, prenez une veste, car il y a généralement du vent au sommet !

Le volcan Calderon Hondo, une randonnée populaire à Fuerteventura

Durée : 1 h A/R environ

Une belle randonnée facile à faire dans le nord de Fuerteventura. Elle vous amènera au sommet d’un volcan éteint, afin d’admirer son cratère. Une fois en haut on a une superbe vue sur les alentours et notamment sur Lanzarote et la Isla de Lobos.

Il y a deux chemins pour se rendre au cratère : un facile et l’autre un peu plus difficile.
Après vous être garé sur le petit parking près de la route, vous marcherez sur un sentier qui se partage en deux. Ici, vous avez le choix entre continuer sur le chemin indiqué sur la droite ou aller tout droit, un peu sur la gauche. Ce dernier monte plus que l’autre.

À l’aller, nous avons pris celui de gauche et au retour nous sommes passés par l’autre chemin (le plus emprunté), ce qui nous a permis de réaliser une boucle. Ce dernier contourne le volcan pour pouvoir le monter à sa partie la plus basse (moins de dénivelés donc plus facile pour les personnes qui ne peuvent pas trop marcher). On peut faire le tour du cratère en haut ; mais attention à ne pas glisser ! C’est une randonnée très populaire à Fuerteventura, accessible au grand nombre.

Le volcan Malpais de la Arena : une randonnée hors des sentiers battus de Fuerteventura

Durée : 45 minutes A/R pour le sommet ; environ 3 h en boucle

Si vous souhaitez observer un cratère de volcan dans un lieu moins fréquenté que le Calderon Hondo, nous avons la solution : le volcan de la Arena ! Situé à côté de La Oliva, il est moins connu.

Ici, deux solutions s’offrent à vous. Si vous êtes pressés, vous pouvez monter directement le volcan. En venant de la Oliva, prenez une petite route pour rejoindre la Calle Montaña de la Arena (non goudronnée). Vous arriverez à une vieille bâtisse en ruine. L’accès est interdit aux voitures, vous pouvez vous garer juste avant sur le bord de la route (personne ne passe par là). Passez les vieilles maisons et repérez le sentier sur la droite, qui monte. Vous passerez près de 2 ou 3 palmiers, qui ont l’air perdus dans ce paysage ! Attention, des gens ne voient pas le chemin et grimpent à flanc de falaise, ne faites pas ça !

Vous arriverez au sommet en 20/25 minutes, le dénivelé n’est pas trop fort. Une fois en haut, vous pourrez marcher au bord du cratère et observer la vue sur la montagne sacrée de Tindaya et les îles de Lanzarote et de Los Lobos.

Si vous avez le temps et l’envie de marcher, vous pouvez suivre le sentier Malpais de la Arena, qui passe près de la Montaña de los Altos et fait le tour du volcan de la Arena. Les paysages sont très beaux et la rando est très facile. Nous avons grimpé le volcan à la fin de la randonnée et c’était la partie la plus « difficile ». Au sommet, il y a du vent, pensez à prendre une veste !

Tindaya : randonnée autour de la montagne sacrée de Fuerteventura

Durée : 1 h 30-1 h 45

Près de La Oliva, se trouve la montagne de Tindaya. Elle était considérée comme sacrée par les premiers habitants des Canaries : les Guanches. Elle présente la particularité d’avoir des peintures rupestres Guanches. Cependant, pour grimper la montagne et accéder aux peintures, il faut un guide. Le chemin est barré et c’est bien spécifié qu’il est interdit de monter. Nous ne l’avons pas fait, mais à la place, nous avons fait le tour de la montagne.

Nous nous sommes garés sur une petite route de terre, après le restaurant Los Podomorfos. Il y a plusieurs chemins qui font le tour, nous avons pris celui qui grimpe un peu. Nous avons ainsi eu de jolies vues sur les paysages alentour, mais par contre nous avons perdu plusieurs fois le sentier ! Par moment, il n’y avait plus de chemin, on était au milieu des gros cailloux… Puis nous sommes arrivés face à un grillage, une propriété privée. Nous sommes donc redescendus pour rattraper un « vrai » sentier. Nous avons terminé la rando sur du plat, c’était bien plus facile.

Une randonnée sympa, où vous ne croiserez personne, mais soyez vigilant quant au sentier que vous empruntez.

Accéder à une arche au Barranco de las Peñitas

Une randonnée très appréciée à Fuerteventura, qui attire du monde. Le sentier passe dans un petit canyon et près d’un barrage pour amener jusqu’à la chapelle la Ermita de la Peña. Cette partie est facile, car c’est plat pratiquement tout du long. Vous pouvez vous arrêter là ou continuer pour accéder à l’Arco de las Peñitas : une superbe arche naturelle. Il faut escalader dans les cailloux, en se repérant via Google Maps. Pas facile d’accès et pas d’indication, mais vous croiserez sans doute d’autres randonneurs : demandez-leur le chemin. C’est un lieu de plus en plus populaire, grâce aux réseaux sociaux, car il est très photogénique.

Randonnée dans des canyons au Barranco de los Enamorados / Encantados

Durée : entre 2 et 3h

Le Barranco de los Enamorados, également appelée « Barranco de los encantados », est un endroit très sympa à Fuerteventura, qui permet de randonner dans des petits « canyons ». Ces paysages nous ont rappelé l’Ouest américain !

Tout d’abord, nous nous sommes garés sur un parking de terre, près de la route principale (FV-10) qui mène à El Cotillo. Il se situe à gauche (dans le sens La Oliva → El Cotillo) du rond-point qui mène à Lajares. Il y a une piste de terre empruntée par quelques voitures, mais nous avons préféré laisser la voiture au début et marcher.

Au début on suit la route sableuse, on voit quelques jolies formations rocheuses. Tout est calme ! On arrive ensuite vers les petits canyons. À partir de là, on peut s’aventurer dans ces formations géologiques pour admirer leurs superbes reliefs. En continuant, on est tombé sur d’autres curieux cailloux. C’est un lieu à explorer, il n’y a pas d’indications, mais c’est très beau ! Et nous n’avons croisé personne (ah si : un cycliste !).

Une rando unique à Fuerteventura au Barranco de los Molinos

Durée : 7 km, environ 2h – 2h30, en boucle

À la base nous étions venus au Puertito de los Molinos pour voir une arche se trouvant sur la plage. Mais en fait elle n’est accessible qu’à marée basse durant une certaine période (septembre je crois). Cependant l’échec ne fut pas total, car grâce à cela nous avons découvert le paysage alentour, un barranco (canyon) où coulait une rivière ! On ne savait même pas que c’était possible qu’il y ait des rivières à Fuerteventura ! Les berges sont pleines de verdure et regorgent de vie, on était obligé d’aller explorer ça de plus près.

La randonnée s’effectue en boucle à l’intérieur du canyon, puis au-dessus. Nous sommes partis depuis la plage de Los Molinos, mais il est également possible de se garer vers le mirador Barranco de los Molinos. C’est à ce point qu’on fait demi-tour. Pour notre part nous avons d’abord marché au creux du barranco, le chemin n’est pas toujours facile, avec des rochers et il faut traverser la mince rivière à plusieurs endroits. On arrive ensuite à une zone toute verte, avec des petites cascades ! Ce coin regorge d’insectes, notamment de grosses libellules, c’est très vivant ! C’est par ailleurs ici qu’il faut remonter pour suivre le sentier qui longe le haut du barranco. Cette partie est beaucoup plus rapide (30 minutes seulement, contre plus de 2 h en bas).

Une randonnée que nous avons beaucoup aimée, car peu connue, on était tout seuls et les paysages étaient différent de ce qu’on peut voir à Fuerteventura. En plus on a croisé plein de canards, alors que demander de plus ?!

Montaña Roja : une randonnée pour admirer les dunes de Fuerteventura

Durée : entre 1h et 2h, en aller-retour ou en boucle

Les dunes de Corralejo, dans le nord de Fuerteventura, font partie des lieux phares de l’île, à ne pas manquer ! Il y a de nombreuses places le long de la route pour laisser sa voiture et partir explorer les dunes à pieds. Si beaucoup de monde marche dans les dunes, rares sont ceux qui prennent de la hauteur pour les observer. Au sud des dunes, pourtant, se trouve la Montaña Roja, que l’on peut grimper et depuis laquelle on a une superbe vue sur cette fabuleuse étendue de sable.

Nous nous sommes garés sur le bas-côté, près de la Montaña Roja, au début des dunes. Puis, nous avons suivi le barranco del Moro. Le chemin est peu visible et très caillouteux… Ce n’est pas très facile et on ne voit pas trop où on est… Arrivés au bout du barranco, nous avons grimpé sur notre droite et là nous avons eu un superbe panorama ! Une merveille ! On a remarqué ensuite un autre sentier, plus commode. Nous l’avons emprunté pour redescendre. Il ramenait un peu plus loin sur la route et nous avons suivi la route pour rejoindre notre voiture. Si vous ne voulez pas vous embêter, prenez-le en aller-retour, c’est plus simple.

En tout cas c’était vraiment sympa de voir les dunes depuis un autre point de vue, c’est un paysage tellement étonnant.

Randonnées à Fuerteventura : de quoi se faire plaisir

Ces randonnées sont toutes très sympas pour explorer les superbes paysages de Fuerteventura. L’île regorge de sentiers de rando, dont beaucoup sont très tranquilles, et permet donc de se faire plaisir si on aime randonner. Vous l’aurez peut-être remarqué, mais les plus belles randonnées dont nous avons parlé sont toutes situées dans la partie nord de Fuerteventura. Nous sommes peu allés dans le sud, mais il y a l’air d’avoir d’autres lieux agréables à découvrir à pied. Peut-être une prochaine fois ? 😉