Archives du mot-clé cuisine

La cuisine mexicaine

Le Mexique, un pays qu’on rêvait de visiter et où on avait hâte de goûter la nourriture, connaissant un peu les bases grâce à Yessika notre amie mexicaine qui nous régale de ses bons petits plats ! 😋

Le Mexique possède une cuisine unique et délicieuse. La cuisine traditionnelle du pays a même été inscrite au Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO. On avoue que ça fait du bien ce petit intermède gourmand durant notre voyage car l’Amérique du Sud c’est tristounet niveau gastronomie.

On a testé beaucoup de choses, à des prix variés : manger des tacos dans une taqueria revient vraiment à rien, on peut manger un « double tacos » pour 1 ou 2€, mais il y a aussi des vrais restos aux prix plus élevés. On a donc décidé de dédier un article à cette cuisine, en bons gourmands que nous sommes ! Prêt à saliver ?!

🍽️Qu’est-ce qu’on mange au Mexique ?

La base de l’alimentation c’est la tortilla, galette fine de blé ou de maïs (la plus répandue et la meilleure pour moi), qui se décline dans différentes recettes ou s’utilise comme nous utilisons le pain, en accompagnement d’un plat, d’une soupe.
On mange beaucoup de poulet, souvent mariné, de l’avocat, des oignons rouges, de la tomate (en salsa) et bien sûr du piment ! Ah et aussi un peu de riz, on reste en Amérique Latine tout de même ! 😝

🥑 Les sauces et condiments

  • Pico de gallo : mélange de tomates, oignons coupés en dés, coriandre et citron. Sert d’assaisonnement pour les tacos. Miam !
  • Oignons rouges marinés dans du vinaigre, très bon pour accompagner des tacos à la viande
  • Sauce pimentée ! Au Mexique on mange épicé. L’avantage c’est que c’est souvent une sauce à part, donc on peut doser l’intensité. Il y a plusieurs types de sauces.
  • Guacamole : avocat en purée, avec du citron vert. Avec généralement (mais pas toujours) de la coriandre, de la tomate et de l’oignon. A déguster avec des chips de tortillas. Trop bon 😋

🌮 Les antojitos, ou petits plats rapides de la cuisine quotidienne

  • Les tacos : petites tortillas servies avec de la viande marinée. C’est LE plat typique. Peut aussi être avec du poisson ou des légumes. Accompagnés parfois de riz, ou de crudités ou de fromage fondu. Souvent avec une sauce piquante qu’on ajoute nous même et du pico de gallo.
  • Les spécialités de tacos qu’on retrouve souvent : al pastor, de la viande de porc cuite sur une broche qui tourne, comme un kebab, une véritable institution au Mexique et encore plus à Mexico City ; cochinita pibil, spécifique au Yucatan, du porc mariné braisé cuit lentement.
  • Tacos dorados ou flautas : des tacos fourrés et frits, donc croustillants
  • Huarache : une grande tortilla de maïs avec de la pâte de haricots étalée et garni de viande, sauce, crudités, fromage…
  • Nachos : chips de tortillas. Ca désigne aussi un plat d’apéro où les chips sont recouvertes de fromage, piment, crudités…
  • Chilaquiles : chips de tortillas avec du poulet, de la sauce tomate… (un peu comme des nachos)
  • Quesadillas : tortillas avec du fromage fondu. Souvent avec d’autres ingrédients (viande ou légumes)
  • Sopes : des petites tortillas qui ressemblent un peu à des tartelettes dans leur forme, garnies de viande, légumes…
  • Tamales : un plat préhispanique qui aurait plus de 5000 ans ! C’est une pâte de farine de maïs, fourrée (à la viande, aux légumes…) et cuite dans une feuille de maïs à la vapeur
  • Gringas : tortillas à la farine de blé (blanche, probablement d’où son nom, comme les gringos !)
  • Salbutes : tortillas frites soufflées originaires du Yucatan, garnies de poulet, avocat, oignons marinés…
  • Panuchos : une autre spécialité du Yucatan, tortilla farcie de haricots noirs et frite, garnie de viande et crudités

🌶️ Les plats mexicains, qu’on trouve plutôt au restaurant

  • Enchiladas : tortillas fourrées à la viande (souvent poulet), roulée et recouverte d’une sauce, parfois avec du fromage en grain par dessus. J’avoue que j’ai un gros faible pour les enchiladas verde (sauce verte, trop bonne, parfois piquante, parfois pas du tout) et les enchiladas mole !
  • Mole qu’est-ce que c’est ? Une sauce au cacao et pimentée qui vient d’une recette précolombienne. Très original et délicieux. Généralement servi avec du poulet.
  • Le pozole : une soupe dont l’origine est également précolombienne. Un espèce de ragout avec de la viande, du maïs et servi avec des crudités.
  • Alambre : bœuf haché avec du bacon, oignon, poivron, fromage fondu. Servi avec des tortillas.
  • Le chile relleno, un piment farci avec du fromage et frit. Accompagné de riz ou avec des tortillas.
  • Le chile en nogada, un plat que nous n’avons malheureusement pas testé et apparemment très bon ! C’était un peu cher et on ne l’a jamais trouvé à un moment où on voulait/pouvait tester ! Dommage… (Yessika si tu me lis 😆) C’est un piment farci de viande, recouvert d’une sauce au noix et de graines de grenade.
  • Ceviche : du poisson cru mariné avec du citron. Pas un plat typiquement mexicain, on en trouve beaucoup en Amérique du Sud mais chaque pays (ou même chaque personne !) a sa recette, et le Mexique n’y manque pas. On en trouve souvent dans les villes en bord de mer. Le plat parfait quand il fait chaud !
  • On trouve aussi des burritos et des fajitas. Mais c’est plus tex-mex que vraiment mexicain.

🌵 Et aussi des aliments spécifiques au Mexique

  • Le nopal, un cactus qui se mange. On a testé en quesadillas, la texture est un peu étonnante mais c’est bon !
  • Chicharron : de la peau de porc frite, c’est croustillant, on n’est pas ultra fan 😅

🍍 Et la touche sucrée ?

  • Comme dans beaucoup de pays d’Amérique Latine, le churros est très apprécié. En dehors de ce genre de sucreries, peu de desserts.

🍺 Qu’est-ce qu’on boit au Mexique ?

  • Horchata : du lait de plante (riz…), servi frais. Souvent avec un peu de poudre de cannelle dessus. On en trouve très souvent à la carte pour accompagner un menu !
  • Jamaica : l’autre boisson qu’on trouve presque toujours à la carte. Une infusion de fleur de jamaica (hibiscus), fraiche et sucrée.
  • Les jus de fruits en tout genre : goyave, melon, ananas, pastèque, orange, papaye… Le plus dur c’est de choisir ! (ma préférence va quand même au melon, j’en ai bu des litres !)
  • Ce n’est pas un mythe, le Coca-Cola ne coûte pas cher du tout et tout le monde en boit ! Très difficile de trouver du sans sucre par contre (malheur pour Manu 😅)
  • Le pozol : une boisson à base de maïs et de chocolat, dégustée bien fraîche dans l’état du Chiapas
  • Niveau alcool bien sûr la tequila mais aussi le mezcal, de plus en plus populaire
  • Ils boivent beaucoup de bières et ont plusieurs marques, pas que la Corona !
  • Michelada : de la bière avec du citron vert, du sel et une sauce souvent pimentée. On en trouve très souvent !
  • La Margarita !! Bon ça vient des États-Unis mais c’est le cocktail à boire au Mexique, à base de tequila. On le retrouve partout et on adore ça 🤪

Manger au Mexique c’est la garantie d’une cuisine pleine de saveurs et unique en son genre ! On a prit beaucoup de plaisir à tester le plus de spécialités possibles (même si ça tournait souvent autour du taco et ses variantes : simple, local, économique, rapide et efficace !).
Un vrai dépaysement et un régal pour nos papilles. On en redemande ! 😊

Visiter la Perle des Caraïbes : Carthagène en Colombie

Carthagène des Indes, un nom qui prête à rêver ! Située tout au nord de la Colombie, sur la côte caribéenne, nous l’avons rejoint en avion depuis Medellín, pour gagner du temps et éviter de longues et pénibles heures de bus (à savoir que les billets d’avion intérieurs ne sont vraiment pas chers). Nous quittons le temps nuageux de Medellín pour la chaleur et la moiteur de la belle Carthagène…

El centro historico de Cartagena

Fondée en 1533, le quartier historique de Carthagène n’a presque pas bougé. C’est un petit bijou de l’époque coloniale et elle n’a pas volé son surnom de « Perle des Caraïbes ». Il est d’ailleurs classé au Patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco.
Dès notre première balade dans les couleurs de la fin d’après-midi nous tombons sous le charme. Ses maisons colorées à balcons, ses plantes tropicales qui poussent un peu partout, ses vendeurs de fruits tropicaux…

La ville est superbe et y flâner est la meilleure chose à faire. Le seul problème c’est que la ville est très très touristique. On n’avait pas vu autant de touristes depuis la région sud du Pérou.

De ce fait beaucoup de monde sur les petits trottoirs et surtout énormément de vendeurs dans les rues qui nous accostent. Toutes les 30 secondes quelqu’un vient nous parler pour nous vendre un truc ou nous faire un rap en échange d’une pièce. C’est très pénible !

Ils nous agacent tellement qu’on a développé une technique : quand on nous demande d’où on vient on ne dit plus France car ils connaissent un peu trop bien et comme l’espagnol est similaire au français ils nous tapent la causette ! Non, on dit qu’on ne comprend pas et qu’on vient de Roumanie, en général ça les calme ! 😆

Le quartier San Diego possède de nombreuses maisons coloniales colorées et il est un peu plus tranquille !

Plaza Bolivar et Museo del Oro

Il y a de nombreuses places dans Carthagène, dont la Plaza Bolivar où se trouve le Musée de l’Inquisition, que nous avons décidé de zapper (moyennement motivés et la quantité d’avis négatifs sur cette visite nous a décidé).

À côté on trouve également le musée de l’or. Il est petit mais gratuit, avec des artefacts, bijoux pré-colombiens en or et quelques explications.

La Casa Nuñez

On visite la Casa Nuñez, qui était la maison d’un ancien président. L’entrée est gratuite. C’est une superbe maison coloniale (on s’y verrait bien !)

India Catalina

Sur maps.me nous voyons qu’il y a une statue de Pocahontas, nous sommes donc bien sûr allé voir ^^
En fait il ne s’agit pas de Pocahontas mais d’une autre jeune indigène qui a servit de traductrice à un conquistador dans la région de Carthagène.
Au moins on aura appris quelque chose (le gars qui a mis le point sur maps.me par contre pas trop !)

Parque del Centenario

Un petit parc (gratuit) dans le centre à ne pas rater car on y rencontre plein d’animaux ! Perroquets, plein d’écureuils et surtout des petits singes ! Et si on est attentifs ou qu’on a un peu d’aide (ce fut notre cas) on peut même y voir des paresseux ! Génial, on y a passé pas mal de temps et on y est allé deux fois. Les singes sont trop rigolos ^^

Les remparts de Carthagène

La ville a longtemps été la proie des pirates car elle conservait de nombreux trésors… Pour la protéger des remparts ont été érigé tout autour du centre. On peut marcher sur certaines portions et même y boire un verre au coucher de soleil.

Il y a un bar, le Cafe del Mar, face à la mer, ou si on veut économiser quelques pesos, il suffit d’acheter une bière fraîche à l’un des nombreux vendeurs qui déambulent et profiter de la même vue.

Le Castillo de San Felipe de Barajas

Ayant vu dans le Lonely Planet et sur divers blogs que c’est un incontournable quand on est à Carthagène, on part visiter cette forteresse, qui est la plus grande bâtie par les espagnols dans leurs colonies. L’entrée n’est pas donnée pour le pays : 25 000 COP/personne (6,60 €).

Alors incontournable ? Pour nous européens pas vraiment, on aurait clairement pu se passer de cette visite. Le fort n’a pas grand chose de plus que les remparts (qui eux sont accessibles gratuitement). Pour des sud américains c’est probablement exotique et un endroit étonnant, car c’est le seul sur le continent. Il y a juste quelques souterrains sympas mais rien de folichon. En plus très peu d’informations.
Au final, on conseille de venir voir les remparts par curiosité, mais sans forcément effectuer la visite payante (on a trouvé que c’était bien loin de « l’incontournable » que l’on veut nous faire croire !).

Quartier Getsemani

C’est le quartier dans lequel nous logions et c’était un bon choix : proche à pieds du centre historique tout en étant à l’écart de la foule. Ce quartier à l’extérieur des remparts était celui des esclaves, il est maintenant reconnu pour son street-art et son ambiance plus « populaire ». En se baladant on peut également tomber sur de drôles de sculptures… x)

Carthagène est une ville qui nous a beaucoup plu. Elle a vraiment une personnalité et un charme fou. Il faut juste faire abstraction du grand nombre de touristes (c’est la ville la plus visitée de Colombie ) et de ce que cela implique (prix excessifs par rapport au reste du pays, se faire harceler par les vendeurs…) et ne pas trop craindre la chaleur humide (des petites pauses pendant la journée dans des centres commerciaux, supérettes peuvent être bien utiles pour échapper à la chaleur grâce à la clim !).

C’est pour nous une des plus belles villes que nous ayons vu et sans aucun doute la plus jolie du continent américain (on ne pense pas trouver plus charmant !).
Un lieu incontournable lors d’un passage en Colombie ! ❤️

Conseils pratiques :

Si comme nous vous arrivez en avion à Carthagène, sachez qu’il n’y a pas de bus jusqu’au centre. Obligé de prendre un taxi. Il faut faire la queue en sortant, un stand fixe le prix selon le quartier où vous allez avant de monter en voiture.

Où dormir à Carthagène ?

  • Hôtel Mi Llave : super sympa, certaines chambres avec clim (et ça fait du bien avec cette chaleur !), cuisine à disposition, petit dej compris et resto/bar. Les happy-hours sur les 2 Mojitos à 15 000 COP (4 € !) font bien plaisir. On est proche à pieds du centre tout en étant assez éloigné pour être tranquille 😁

Où manger à Carthagène ?

  • Novo Kebab Grill. Oui un kebab en Colombie ! Et franchement quel délice ! Presque aussi bon que ceux de Berlin haha. D’énormes kebabs pour 19 000 COP (≃ 5 €), au poulet, porc ou végétarien (falafel, miam !) avec plein de légumes, sauces yaourts…
  • Food Truck sur le parking en face de l’hôtel Mi Llave. Plusieurs camions en cercle qui proposent nourriture et boisson. Il y en a pour tous les goûts : tacos, sushis, burgers, vins, bières… Tout ça dans un endroit tout mignon avec vue sur le fleuve et le downtown.
  • Stands de rues pour tester des spécialités du coin (on est incapable de ressortir de noms) ainsi que les arepas (classiques de la cuisine colombienne). Et bien sûr jus de fruits et glaces pour se rafraîchir !