Archives du mot-clé cascades

Road Trip 2 semaines au Brésil, autour de Rio de Janeiro

Ah le Brésil… Un pays qui fait rêver par ses belles plages, ses habitant(e)s, son football et son carnaval ! C’est le dernier pays que nous ayons visité lors de notre long périple en Amérique latine et nous étions un peu fatigués par ces 11 mois de voyage. Nous avons donc privilégié un séjour alternant activité et farniente. Ici, nous allons vous parler de notre road trip de 2 semaines au Brésil, autour de Rio de Janeiro. Un itinéraire qui peut intéresser les futurs voyageurs au Brésil !

Road Trip au Brésil : à savoir

Le Brésil est un pays splendide, plein de couleurs et de bonne humeur !

En arrivant de France ou d’ailleurs en Europe, vous atterrirez sûrement à Rio de Janeiro, ville incontournable et qui fait rêver – à juste titre ! Pour notre part, nous étions à la fin de notre long voyage en Amérique latine (11 mois au total), accompagnés d’Audrey et Thomas. Nous sommes arrivés tous les 4 à Rio en bus (et nous avons eu 6 heures de retard… yeeeey) où nous avons retrouvé Jean-Philippe, le frère de Manu, qui venait tout droit de Bordeaux.

Le Brésil a une mauvaise image, empreinte de violence et de pauvreté. Ne vous arrêtez pas à ça. Bien sûr il y a des endroits craignos, à éviter. C’est, je pense, le seul pays d’Amérique du Sud où il m’est arrivé de ressentir une certaine insécurité pour être honnête. MAIS ce ne sont que quelques lieux isolés et vous vous rendrez rapidement compte de la gentillesse des Brésiliens, qui vous mettront vite en garde si vous courez un quelconque risque.

Un road trip au Brésil est donc tout à fait envisageable, il n’y a pas de problème notable sur les routes ou la circulation. Le seul truc auquel il faut faire attention, ce sont les radars ! Il y en a partouuuuut. Nous avons eu plusieurs amendes, alors que nous étions vigilants. Il suffit de lâcher les yeux de son compteur et de dépasser de quelques kilomètres heure la vitesse autorisée, et bim ! À 5 nous avons amorti les dégâts, mais ça ne fait jamais plaisir 😅

Après ces quelques infos, retrouvez le détail de notre road trip de 2 semaines au Brésil, avec les lieux à visiter et nos conseils !

Road trip de 2 semaines au Brésil

Rio de Janeiro

Si Rio n’est pas la capitale du pays (c’est Brasilia) c’est le cœur du Brésil ! Inoubliable, elle est à ne pas manquer.

Nous étions à Rio au moment du carnaval et c’était LA FOLIE ! On a adoré cette ambiance festive ! Nous avons passé une semaine dans la ville, alternant visite et carnaval. Je vous invite à aller lire l’article de ma soeur sur Rio et son carnaval pour plus d’informations.

Hors période du carnaval, je conseillerai de consacrer minimum 3 ou 4 jours à Rio. C’est une grande ville qui a beaucoup à offrir. Personnellement, elle fait partie du top 3 de mes villes préférées en Amérique du Sud et dans mes lieux favoris du Brésil (mais qui est tellement immense, nous n’en avons vu qu’une infime partie !).

Nous logions près de la plage de Copacabana et c’était super pour goûter à l’effervescence de la ville.

🚇 Rio se visite en métro, en taxi et en uber.

Les lieux à ne pas manquer à Rio de Janeiro :

  • le Corcovado / Christ Rédempteur (et pour les plus courageux la montée et/ou la descente à pied dans la forêt) ;
  • le parc Lage ;
  • le Jardin botanique ;
  • le Pain de Sucre ;
  • Santa Teresa et les escaliers Selaron ;
  • les plages de Copacabana et Ipanema ;
  • la fresque murale de Eduardo Kobra ;
  • le mythique stade Maracanã, pour les fans de foot ⚽😀

Teresopolis – 1 jour, 1 nuit

Rio de Janeiro – Teresopolis : 2h de route environ

Teresopolis est une ville coloniale, entourée de la forêt tropicale. Nous avions choisi cette ville pour marcher un peu au milieu de cette nature luxuriante. Cependant, nous avons eu une météo horrible ! Il a plu toute la journée, sur la route en venant jusque là, tout était dans les nuages, dans le brouillard… L’ambiance était mystique et très très humide au milieu de cette jungle. Mais nos plans sont donc tombés à l’eau (haha). Nous avons profité pour chiller dans notre airbnb (qui avait un billard, une grande TV, mais aussi une terrasse abritée).

Teresopolis a donc été un échec pour nous, je ne peux pas vous en dire plus malheureusement, mais il semblerait qu’elle soit faite pour les amateurs de nature !

Petropolis – 1 jour, 1 nuit

Teresopolis – Petropolis : 1h de route environ

Petropolis est une ville impériale. Eh oui, il y a eu un empereur au Brésil à un (court) moment ! C’est dans cette ville que se trouvait son palais d’été. Ce qui en fait une destination très touristique (surtout pour les Brésiliens).

À Petropolis, nous avons commencé par parcourir la Cathédrale de São Pedro de Alcântara, où repose une partie de la famille royale.

Pas très loin de la cathédrale, nous sommes allés explorer le fameux palais de Dom Pedro. C’est une visite assez atypique, on ne s’attend pas à voir un lieu pareil au Brésil (en tout cas pas moi). Pour découvrir l’intérieur, il faut enfiler des chaussons (sur ses chaussures 😆), pour préserver le magnifique parquet. On y trouve des objets de la famille royale de l’époque, des vêtements, des tableaux… Mais aussi de superbes carrosses.

Il est également possible de se promener dans les jardins autour, gratuitement. La pluie était toujours présente alors nous n’en avons pas trop profité.

Nous nous sommes ensuite un peu baladés dans les alentours, découvrant de très belles maisons au style colonial, ainsi que le Palais de Cristal. Malheureusement celui-ci était fermé (travaux), nous n’avons donc pas pu nous approcher, mais c’était très beau.

Parati – 2 jours, 2 nuits

Petropolis – Parati : 5h de route environ

Parati est une autre ville coloniale dont le centre historique est très préservé. Les rues sont toutes pavées. C’est une commune qui attire beaucoup les touristes et on comprend vite pourquoi : elle est vraiment mignonne !

Ici, nous avons déambulé dans les petites rues et jusqu’au bord de mer. Nous avons eu une journée pluvieuse, puis le soleil est enfin revenu ! Nous avons donc admiré Parati sous différents visages, c’était sympa.

De plus, de nombreuses excursions sont possibles depuis Parati. Nous nous sommes rendus dans 2 lieux très sympas, proches de Parati :

  • La piscine naturelle de Cachadaco à Trindade,
  • Le toboggan naturel de Penha, dans la forêt.

Nous avons beaucoup aimé cette étape, entre nature et ville coloniale.

Ilha Grande 2,5 jours, 3 nuits

Parati – Angra Dos Reis : 1h35 de route. Plus bateau pour aller sur l’île. Voiture laissée sur un parking surveillé à côté du port.

Ilha Grande est une île proche du continent et donc facilement accessible. C’est un lieu très prisé lors d’un voyage au Brésil, dans la région de Rio, car elle offre de superbes plages et un cadre idyllique, le tout sans voiture. De vraies vacances !

La majorité des voyageurs vont à Vila do Abraão, la « grande » ville de l’île. De notre côté, nous avions eu la chance d’être conseillés par Gaïdic, qui s’était rendu dans un autre coin de l’île, avec beaucoup moins de monde et elle nous recommandait de faire pareil.

La tranquillité on kiffe, donc on a bien sûr suivi son conseil ! On a trouvé un logement près d’Araçatiba, dans la forêt, avec un petit ponton privé sur l’océan (où le bateau nous a déposés), à une dizaine de minutes à pieds d’une grande plage entourée de quelques maisons et restaurants.

Nous avions fait les courses à l’avance pour la durée de notre séjour, car il n’y a pas de commerces sur place.

C’était une magnifique expérience ! Nous avons profité des couchers de soleil depuis notre ponton, chillé à la plage, bu quelques caïpirinhas…

Praia de Aventureiro : une plage paradisiaque

Nous avons également passé une journée un peu sportive ! Un bateau nous a amenés jusqu’au minuscule village de Praia de Proveta et de là, nous avons marché jusqu’à Praia de Aventureiro, une des plus belles plages de l’île. La rando passe dans la forêt, il faut d’abord monter, puis redescendre, ce n’est pas facile, surtout avec la chaleur et l’humidité ! Mais quel bonheur une fois là-bas ! Le lieu est splendide. 7 km aller/retour environ, mais il est possible d’y accéder en bateau, sans effort !

Road trip de 2 semaines au Brésil : retour jusqu’à Rio

Le dernier jour, nous prenons le bateau, récupérons notre voiture de location et rentrons jusqu’à Rio de Janeiro.

Bien que la météo n’ait pas trop joué en notre faveur lors du début de notre road trip, nous avons apprécié ces endroits, mêlant histoire et nature. Le Brésil est un pays qui regorge de richesse, c’est la destination idéale pour profiter de ses vacances tout en étant dépaysé !

Si vous disposez de plus de temps, vous pouvez continuer votre exploration du Brésil avec les chutes d’Iguazu (une merveille naturelle que l’on ne peut que vous conseiller !), ou la partie nord avec Salvador de Bahia et le désert de Lençois Maranhenses, entre autres.

Envie de découvrir le Brésil ? Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous les poser en commentaire !

jeux de lumière sur glen coe

Randonnée dans la Lost Valley à GlenCoe

Après avoir découvert des lieux de tournage de Outlander, nous partons en direction de GlenCoe pour randonner à la Lost Valley (Coire Gabhail), sur les conseils de Kikimagtravel.

1h de route plus tard, nous voici au Luib hotel, une vieille auberge du 16ème siècle. L’endroit est au bord d’une route très calme. C’est une expérience vraiment sympa ! La salle à manger qui sert aussi de bar a une ambiance rustique, très écossaise.

Le matin nous mangeons un full scottish breakfast (photo au-dessus), qui nous cale bien pour le reste de la matinée. Nous prenons la route direction GlenCoe (1h environ) au milieu de superbes paysages.

Arrivés à GlenCoe, avant la Lost Valley, nous découvrons émerveillés les « Three Sisters ».

Un point de vue sur un ensemble de montagnes, hyper photogénique. Il y a du monde sur le petit parking devant, mais nous trouvons quand même un endroit où nous garer. C’est dans ce décor fabuleux que des scènes de Skyfall (James Bond) ont été tournées. C’est aussi par ici que se situait la cabane de Hagrid dans Harry Potter. Nous n’avons pas vu la voir puisqu’elle a été démontée, à mon grand désespoir 😭

A la découverte de la Lost Valley (Coire Gabhail)

Au début, on a un peu de mal à trouver le départ. On trouve finalement après une recherche sur internet (ouf ! Et merci petit Jésus pour la 4G dans des endroits paumés. 😆).
Si vous y allez, quand vous êtes faces à la vue, il faut prendre le chemin sur votre gauche. Ça descend, et au bout d’une dizaine de minutes on arrive à un escalier en fer qu’il faut descendre. Ensuite on traverse la rivière sur un petit pont en bois. Puis la randonnée commence pour de bon, ça grimpe, attention aux pierres glissantes !

On se promène au milieu de cette nature luxuriante, on croise plusieurs cascades et quelques personnes. A un moment on arrive à une rivière qu’il faut traverser. On voit des gens qui la traversent pieds nus dans le sens inverse, mais honnêtement on préférerait éviter ! On continue de monter un peu et on trouve un autre chemin, on passe sur de grosses pierres avec prudence (toujours le petit moment de stress de peur de se casser la figure dans la rivière). Il y a aussi un endroit où il faut un peu escalader (ouf j’y arrive aussi sans problème ! 😮‍💨).

Seuls au monde dans la vallée cachée

La fin de la rando est la plus difficile mais quelle récompense quand on arrive à la Lost Valley après 1h20 de marche ! C’est dans cette vallée cachée entre deux montagnes que le clan MacDonald cachait son bétail. C’est superbe, grand et impressionnant. On ressent alors une véritable quiétude à se retrouver dans cet endroit coupé du monde, avec pour seul bruit le vent et la pluie qui tombe.

Vue d'ensemble sur la vallée perdue : cirque en roche noire, tapissé de mousse verte sur les flans
Vue en arrivant à la Lost Valley

Et justement la pluie commence à tomber dru, on se réfugie dans la vallée, sous des rochers. En attendant que la pluie s’arrête on mange notre casse-croûte accompagné de l’eau marronnasse de l’hôtel (mais potable je vous rassure !).

Quand la pluie s’arrête, on voit que nous ne sommes pas seuls, deux couples sortent eux aussi de leur cachette ! (bon ça va, 6 dans une vallée comme celle-ci, on est loin de se marcher dessus 😜)
On se retrouve même seuls pendant un petit moment, à profiter de la vallée.

Amandine au milieu de la vallée : entourée de montagnes à la roche noire, avec les flans tapissés de mousse verte et marron
Amandine au milieu de la vallée perdue — Lost Valley — de Glencoe

On repart ensuite en sens inverse, il faut être encore plus prudent car à cause de cette averse, tout est très glissant.

lumière sur les montagnes lors de la randonnée : couleur jaune car éclairée par le soleil, contrastant avec le marron et le vert de l'herbe dans l'ombre
Le chemin retour nous offre encore de beaux jeux de lumière

De retour à la voiture, nous allons au village et faisons un arrêt au café « Craft and Things » (conseillé par Lonely Planet). Un bon thé chaud et du gâteau à la banane et aux noix pour se réchauffer, dans une ambiance cosy, entourés de bouquins.

GlenCoe : un superbe panorama et une magnifique randonnée

GlenCoe, avec à la clef la découverte de la Lost Valley, a été un véritable coup de cœur (comment ça encore ?!). L’endroit est majestueux : le point de vue à lui seul, sans même faire la randonnée, vaut déjà le détour. La randonnée dans la vallée est accessible et permet de se retrouver seuls dans cette belle nature, un endroit hors du temps ! On vous conseille grandement de prendre vos chaussures de marches (imperméables !) et de foncer là-bas !

Panorama des "Three sisters" : 3 montagnes noires aux formes arrondies, émergeants de la vallée verte/marron/orange
Panorama des « Three sisters » depuis le point de vue en arrivant à GlenCoe

Blue mountains

A l’ouest de Sydney se trouve les Blue Mountains, la première étape de notre road trip en van. Les montagnes bleues portent ce nom à cause de la brume bleutée qui s’échappe de la vallée, dues aux forêts d’eucalyptus.

La route pour aller au Blue Mountains depuis Sydney est une grande route, on s’attendait à arriver sur de petites routes une fois proches des montagnes, mais pas du tout. Nous nous sommes d’abord arrêté à Glenbrook, une petite ville au début des Blue Mountains, tout près de la route, pour pique-niquer et aller au centre de renseignement où l’on a acheté une carte.

Puis direction Wentworth Falls, une ville un peu plus loin qui possède de jolis points de vue et chemins dans le bush.
Première impression en voyant les Blue Mountains : quand nous avions lu qu’elles étaient « bleutées » on ne pensait pas vraiment qu’on le verrait, mais en fait si, on peut vraiment voir ce bleu dans la vallée ! C’est très grand, et c’est plus un canyon que des montagnes.

DSC_0042

DSC_0029

DSC_0093

Nous avons prit quelques chemins à pieds, super agréable de marcher ici, le paysage est magnifique et en plus on a eu de la chance, le soleil était au rendez-vous !
Depuis ces chemins on peut admirer la cascade de Wentworth depuis différents points de vue, et même s’en approcher. Il y a également une longue balade (National Pass) qui amène au fond du canyon, et fait passer par des chemins étroits.

DSC_0044

DSC_0056

DSC_0068

DSC_0078

DSC_0092

DSC_0099

Après cela nous allons en direction de Leura puis Katoomba (les deux villes sont justes à côté l’une de l’autre), où se trouve le paysage le plus célèbre des Blue Mountains : les Three Sisters !
Le meilleur point de vue pour les admirer est Echo Point, dans la petite ville de Katoomba. Nous manquons de peu le coucher de soleil, mais du coup nous attendons que la nuit tombe pour admirer les Three Sisters illuminées ! Super joli (mais en photo ça ne rend rien) !

DSC_0136

DSC_0131

Ensuite on retourne à un endroit qu’on a repéré pour dormir, sur un parking près des cascades de Leura, où il n’y a personne, donc on est tranquille, avec des toilettes à proximité et surtout un robinet d’eau pour remplir nos bouteilles et bidons !

 DSC_0123

Le lendemain on décide d’aller à Scenic World, une sorte de parc de loisirs au milieu des Blue Mountains. Le parking est gratuit et le pass illimité pour la journée est de 35$. Avec ce pass on peut faire autant de fois qu’on veut les « attractions » du Scenic World.

Cela comprend le « Skyway » : un téléphérique qui traverse une gorge horizontalement au dessus des cascades de Katoomba. De là on a une super vue sur la gorge et au milieu du Skyway le sol est transparent, pour bien apprécier la vue sous nos pieds. Une fois la gorge traversée, on peut se balader aux alentours, aller jusqu’à Echo Point admirer les Three Sisters, où, comme nous, aller voir les Katoomba Falls de plus près (et on en a profité pour pique-niquer à côté).

DSC_0208

DSC_0178

DSC_0191

 Il y a aussi le « Railway » un train qui descend dans les gorges, c’est le train le plus abrupt du monde (pente à 52°) ! Très sympa de descendre dans le canyon comme ça ! Ce train existe depuis les années 1880, à la base, c’était pour les miniers. Maintenant il sert aux touristes (en plus moderne bien sûr).

DSC_0225

DSC_0233

Une fois en bas, on peut se promener dans la forêt tropicale, il y a différents parcours, plus ou moins long (de 10 à 50 minutes ; on a prit le plus long). Vraiment génial de se balader dans une forêt tropicale, au milieu des eucalyptus, avec des lianes un peu partout… On se croyait dans Jurassic Park…;) On a même croisé un nid de termites… Plutôt impressionnant !!

DSC_0244

DSC_0258

DSC_0276

Nid de termites !

DSC_0271

L’arbre blanc est un eucalyptus

 A la fin du parcours, on arrive à la dernière attraction : le « Cableway », un autre téléphérique, qui nous remonte en haut du canyon, ainsi, on a une superbe vue sur la vallée.

DSC_0279

 On n’a pas regretté d’y avoir été, c’était super, les attractions étaient très sympas (on a beaucoup aimé le train ^^), le personnel également et on a apprit des choses en plus ! ^^

 Après cela, on retourne à notre « spot » pour dormir, on se douche à l’extérieur grâce à notre douche installée dans le van (il fait un peu froid le soir dans les Blue Mountains pour se doucher à l’eau froide, glagla), on mange, on se regarde un truc sur l’ordi (Vikings a reprit 😉 ) et dodo !

 Le lendemain nous faisons une promenade depuis les cascades de Katoomba (où le parking est gratuit ; contrairement à celui d’Echo Point) pour rejoindre Echo Point puis aller jusqu’aux Three Sisters. Il ne faut qu’une quinzaine de minutes pour rejoindre le pont qui mène aux Three Sisters depuis Echo Point, puis on arrive au Giant Strairway : un long escalier de 900 marches qui descend depuis les Three Sisters jusqu’en bas du canyon ! Pour le faire, mieux vaut être préparé (surtout pour le remonter xD). On a juste descendu quelques marches pour aller jusqu’à la première des « Soeurs » et c’était bien assez x)

DSC_0302

DSC_0358

Les escaliers pour descendrent en bas des Three Sisters

DSC_0367

DSC_0353

L’une des « soeurs », de plus près

 Nous sommes restés une nuit de plus, on comptait faire la « Bells line of road », une route à prendre en voiture pour voir différents points de vues sur les montagnes mais en se réveillant le matin on a vu que ce n’était pas possible : trop de brouillard ! On est passé près de Echo Point, où on s’est arrêté, pour rigoler. On ne voyait pas du tout les Three Sisters x) Les pauvres gens venus juste pour une journée devaient être bien dégoûtés… !

DSC_0396

Magnifique vue x)