L’Écosse est un pays un peu spécial pour moi. Outre le fait que j’ai grandi avec ses paysages que l’on retrouve dans les films Harry Potter, c’est quand je me suis mise à regarder la série Outlander (disponible sur Netflix en France) que je suis tombée amoureuse des highlands et de cette culture unique. Cette série c’est mon petit plaisir, je la regarde toute seule, je ne l’ai pas « binge-watché », je savoure chaque épisode. Et je suis la plus heureuse quand Jamie, Claire et les autres se retrouvent en plein dans les highlands. Depuis, j’ai aussi lu le premier tome des livres dont est adaptée la série (et j’essaie de convertir d’autres personnes de mon entourage mais je suis désespérément seulabre dans mon délire – pour l’instant).

Bref, tout ça pour dire que pour ce voyage en terre écossaise, j’avais bien envie de découvrir de mes yeux des lieux de tournage de la série, dans la mesure du possible. Et ça a été plutôt facile d’en voir certains ! En effet, à peine arrivés à Édimbourg et la voiture de location récupérée, nous traçons dans la campagne, et juste à côté de la capitale se trouvent quelques lieux liés à Outlander.

Blackness Castle

En route pour Blackness Castle, alias Fort Williams dans la série. Ce château en forme de bateau se trouve dans le petit village de Blackness, près de la mer. Un coin vraiment tranquille. On peut visiter le château mais nous l’avons juste observé de l’extérieur, profitant du soleil (et du vent).

Midhope Castle ou Lallybroch

Juste à côté se trouve Midhope Castle, sûrement l’endroit où le plus de fans d’Outlander se rendent car c’est la maison qui sert de décor à Lallybroch, la demeure de Jamie Fraser. On y accède grâce au point GPS trouvé sur Google Maps, car ce n’est pas du tout indiqué.
Alors cet endroit, comment dire. C’est une ruine perdue au milieu de nulle part. Mais depuis que la série a élue domicile ici pour les scènes de Lallybroch, le propriétaire doit se frotter les mains ! Il y a un petit parking et on doit payer 10£ par voiture pour pouvoir accéder à la maison. Il y a une petite cabane sur la route avec un monsieur qui récolte nos deniers, et bien qu’il soit très gentil, il ne vous fera pas de cadeau ! C’est sympa de se retrouver ici car c’est vraiment LA maison (sauf qu’aux alentours il y a une ferme, des ronces…), mais 10£ pour ça, c’est clairement du foutage de gueule ! On y a rencontré des américains, fans de la série et des livres avec qui on a discuté (surtout moi parce que Manu, en dehors du générique et de la cornemuse il ne connaît pas grand-chose à Outlander mais il me suis dans mes pérégrinations encore une fois 🙂 ).
L’intérieur ne se visite pas (trop vétuste) alors on ne s’attarde pas.

la maison de lallybroch, vue dans son ensemble
Route qui mène à lallybroch

Doune Castle

On reprend la route pour Doune, à 45 minutes de là. C’est sur notre route dans la direction de notre roadtrip.
Le château de Doune est utilisé dans la série pour Castle Leoch, la résidence du clan MacKenzie. On le voit également dans le film Monty Python Sacré Graal et il sert de cour intérieure pour Winterfell dans Game of Thrones. Nous sommes assez fatigués à cause du voyage et il nous reste de la route avant d’arriver à notre bed & breakfast, alors nous ne le visiterons pas non plus.

le chateau de doune

Voici pour les lieux de tournages que nous avons pu voir !
Il y en a bien sûr d’autres, dont Linlithgow Palace, pas très loin de Blackness et Midhope, qui a servit de lieu de tournage pour la prison de Wentworth (alias l’endroit où se passe l’une des scènes les plus dures de la saison 1 :'( ). Nous n’avions pas le temps de nous y arrêter, peut-être une prochaine fois ? :p

C’était très sympa mais honnêtement c’est une fois le road trip pleinement commencé et qu’on se retrouve dans les highlands que l’on se sent vraiment dans Outlander, comme par exemple dans le nord ouest, sur la route NC500. Il m’arrivait de regarder le paysage défiler et d’imaginer Claire et Jamie sur leurs chevaux ^^
Si vous partez en voyage en Écosse, pensez à écouter la bande originale d’Outlander, je vous assure que vous ne le regretterez pas, ça ajoute encore plus de côté mystique 🙂 (enfin si vous êtes un minimum dans le trip cornemuse et musique écossaise quand même !)